Dubrovnik, la perle de l’Adriatique

Vous êtes catégoriques, vous n’êtes jamais allé à Dubrovnik et pourtant la ville vous semble familière ; c’est normal, elle sert de décor à Port-Réal dans la série qui cartonne Game of Thrones. Une bonne raison d’aller voir de plus près à quoi ressemble la perle de l’Adriatique.

S’envoler pour Dubrovnik

Au départ de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, des vols -avec escales seulement- desserts quotidiennement Dubrovnik. Comptez minimum 3h de vol, selon la durée de votre escale. Votre billet d’avion pour Dubrovnik vous coûte entre 124 € et 320 €, selon la saison. Croatia Airlines, la compagnie nationale croate, dessert la destination au départ de Paris mais également des vols entre Nice et Dubrovnik.

Un musée à ciel ouvert

Que faire à Dubrovnik ? On dit qu’il y a peu de musées. C’est vrai, mais ce que vous trouverez en y débarquant est mieux qu’une ville remplie de musées : Dubrovnik est un musée à ciel ouvert. Les sites touristiques sont concentrés dans la vieille ville qui, pour votre plus grand bonheur, est entièrement réservée aux piétons. Vous êtes donc vivement encouragés à vous perdre dans les petites ruelles et les escaliers raides qui entourent l’artère principale du Stradun. Commencez votre exploration de la vieille ville en y pénétrant par la porte Pile. Une fois franchies les portes extérieure et intérieure, vous serez accueillis par la fontaine d’Onofrio. En forme de rotonde, elle vous rafraîchira lors des grandes vagues de chaleur estivales.

A l’ombre des orangers

Pour une pause, préférez le cloître des dominicains et sa cour ombragée emplie d’orangers et de citronniers à l’odeur douce mais entêtante. Faites un tour dans le port de Dubrovnik avant de monter sur les remparts qui entourent la cité médiévale. Pour une vue incroyable sur les toits de tuiles rouges et les dalles de calcaire poli, prenez le téléphérique. Il vous emmènera jusqu’en haut du mont Sdr. Vous embrasserez d’un seul regard toute la ville, la mer et les îles avoisinantes.

Des criques secrètes

Vous aurez plusieurs choses à faire dans les alentours de Dubrovnik. Embarquez à bord d’un karaka et explorez les criques qui jalonnent la côte. Votre cœur de pirate partira à l’abordage de la presqu’île de Peljasac. Les murailles, les forts et les tours protégeaient autrefois Dubrovnik des attaques intempestives. Marco Polo, lui, n’était pas un pirate mais un explorateur. Il est né à Korčula, non loin de Dubrovnik. En y allant, visitez sa maison natale.

Une ville star

Enfin, si les décors de Game of Thrones ont déterminé votre envie de partir, n’oubliez pas de vous rendre à l’arboretum de Trsteno. C’est l’un des plus anciens arboretums du pays où il fait bon déambuler parmi des milliers de plantes exotiques. C’est ici que se promènent régulièrement la famille Lannister. De par sa situation géographique, Dubrovnik vous permet de faire des sauts de puce vers la Serbie ou le Montenegro. En cas de grosse fatigue ou de subite envie d’aller à la plage, ce sont les îles Elaphites qui vous tendent les bras.
Quelle que soit votre préférence, vous ressortirez enrichi de cette expérience croate.