Zagreb, la Croatie à portée de vol

Marquée par les conflits durant les années 1990, Zagreb a réussi à renaître de ses cendres pour devenir à son tour une destination touristique. La capitale de la Croatie à l’atmosphère cosmopolite est petite, mais charmante à parcourir encore et encore.

Aller à Zagreb en avion

Envolez-vous vers  Zagreb via les vols directs opérés par Air France et Croatia Airlines. A départ de Paris-Charles de Gaulle, comptez 1h50 pour atterrir à l’aéroport Franjo Tudman. Pensez à réserver vos billets d’avion en avance afin de bénéficier de tarifs particulièrement intéressants pour Zagreb. À certaines dates, la low cost Hop!, filiale d’Air France, opère des vols sans escale à petits prix.

Une culture artistique

Une fois arrivés à Zagreb, faites-vous un devoir de partir à la découverte des deux entités qui constituent la ville. La partie basse de la ville est un enchaînement de ruelles pavées et de délicieuses façades austro-hongroises jaunes et orange, entre lesquelles vous circulerez à bord d’un tramway bleu. La ville haute, autrement appelée Gornji grad, est accessible après un rapide voyage à bord du funiculaire le plus petit du monde (66 m). En haut, vous trouverez le quartier médiéval qui a donné naissance à Zagreb. Passez admirer l’Église Sveti Marko et son si joli toit. Les tuiles colorées rouges, bleues et blanches forment trois blasons : celui de la ville, la Croatie et… d’une fouine.

Visitez le Musée du Street Art, un musée itinérant, à ciel ouvert et à même les murs de la ville. Avec encore plus de chance (et connaissances en astronomie), vous trouverez les planètes du système solaire installées par Davor Preis aux quatre coins de Zagreb. Plus classique, le Musée Mestrovic, établi dans son ancien atelier, offre une plongée au cœur de l’œuvre et de l’esprit d’un artiste proche de Rodin, ayant fui la dictature de Tito.

Une nature fantastique

A environ deux heures de route de Zagreb, le Parc National des Lacs de Plitvice constitue un endroit merveilleux où se ressourcer à l’écart du tumulte urbain. Surnommé « le jardin du Diable », il est constitué d’une forêt dont une dite primaire. A l’ombre des sapins et des hêtres gigantesques, il faudra montrer patte blanche pour y accéder. Au nombre de seize, les lacs sont reliés entre eux par rien moins que quatre-vingt-douze cascades ! Le lieu, féerique, semble tout droit sorti de l’imagination de J.R.R. Tolkien. Végétation luxuriante, couleurs changeantes en fonction de la saison, animaux qui se cachent et furètent entre les arbres feront de votre visite un enchantement de tous les instants.

Si elle est moins touristique que Dubrovnik, Zagreb mérite tout de même le détour. Les locaux comme les voyageurs passent par Zagreb pour un week-end au soleil. A deux pas de la France, Zagreb est à visiter lors de votre séjour en terre croate. Sa structure scindée en ville haute et ville basse en fait un lieu unique où se côtoient deux ambiances totalement différentes. A vous de choisir celle que vous préférez.

À lire aussi
Riga, fille du Nord
Juin 2018
dans « Franchement original »
Leipzig, le nouveau Berlin
Août 2018
dans « Franchement original »