Direction Fès, la capitale spirituelle et culturelle du Maroc

Vous cherchez le soleil et la chaleur, une gastronomie atypique et une architecture unique ? Nous avons la destination pour vous : Fès au Maroc.

Considérée comme la capitale culturelle et spirituelle du Maroc, Fès est une ville dynamique qui saura vous charmer par la richesse de son patrimoine.

Comment s’y rendre ?

Plusieurs compagnies aériennes assurent une liaison directe entre la France et Fès. Air Arabia Maroc propose des vols au départ de l’aéroport Paris Roissy-Charles de Gaulle, mais aussi depuis Lyon, Montpellier, Toulouse, Bordeaux et Strasbourg. Ryanair relie la plupart des aéroports de province (Paris-Beauvais, Nîmes, Bordeaux, Dole, Marseille et Nantes) à la cité marocaine. Transavia et Royal Air Maroc assurent pour leur part la liaison depuis l’aéroport de Paris-Orly. En moyenne, comptez entre 2 et 3h de vol pour rejoindre votre destination. Le prix moyen du billet d’avion aller-retour pour un vol direct au départ de Paris s’élève à 228 €.

Fès, une ville attachée à son patrimoine culturel

C’est dans sa médina que Fès concentre la plupart de ses joyaux culturels. Dans cet espace marchand de 200 hectares, bordé de remparts et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, on retrouve quelques medersas, des établissements dans lesquels on étudie le Coran. Visitez en priorité les medersas Boui Iniana pour son minaret et Attarine pour la beauté de ses sculptures et le raffinement de ses zelliges. On y trouve également la Mosquée Al Quaraouiyine, qui abrite l’une des plus anciennes universités du monde. Cependant, l’entrée est réservée aux musulmans. La médina protège aussi le savoir-faire traditionnel de ses artisans. La place Seffarine est le repère des chaudronniers et des artisans qui travaillent le cuivre pour confectionner des théières, des plateaux et des brûle-parfums. Les ébénistes ont fait leur la place Nejjarine. Un peu à l’écart se trouvent les tanneurs. Ne soyez pas rebuté par l’odeur particulière se dégageant de leurs ateliers et allez jeter un coup d’œil à leur travail, aussi exceptionnel que pénible.

 

Une ville aux différentes influences

Vous serez peut-être surpris de trouver à Fès un quartier andalou. Ceci s’explique par le fait qu’au IXe siècle, de nombreux musulmans originaires d’Andalousie ont fui l’Espagne pour se réfugier au Maroc. Ils y ont introduit un certain art de vivre et des techniques architecturales. Preuve en est à la Mosquée des Andalous ou à la medersa Es-Sahrij, réputée pour la beauté de son patio et agrémentée d’un bassin. Fès-el-Jdid, la ville nouvelle, a été construite par les Mérinides, une dynastie berbère qui a régné sur le Maroc entre les XIIIe et XVe siècles. C’est dans cette partie de la ville que l’on trouve le Palais Royal. Fermé au public, on ne peut en admirer que les portes, ornées de dorures et de mosaïques colorées. Le Tombeau des Mérénides offre pour sa part une vue imprenable sur la ville. Le calme et la sérénité de l’endroit contrastent avec la ferveur de la médina. Visitez ensuite l’ancien quartier juif, avec la synagogue Ibn Danan.

Chaleureuse et haute en couleurs, Fès fait rimer culture de l’Orient et voyage hors du temps.

À lire aussi
Un automne au Maroc
Avril 2019
dans « Les incontournables »
Marrakech, la Perle du Sud
Décembre 2018
dans « Les incontournables »