Florence ne vous laissera pas de marbre

A lui seul, le nom de Florence est évocateur. Berceau de la Renaissance, la capitale toscane jouit d’un prestige indéfectible depuis des siècles. Et pour cause : la ville la plus visitée d’Italie contiendrait à elle seule 25 % du patrimoine artistique du pays. Suivez notre itinéraire sur la rive est du fleuve Arno, où s’accumulent les merveilles de Florence. Buon viaggio !

Du nord de la ville, acheminez-vous vers la piazza della Santissima Annunizata. En route, admirez le musée et le couvent san Marco : ils abritent les plus belles fresques de Fra Angelico. Non loin de là, les amateurs d’art ont rendez-vous à la Galleria dell’Accademia. C’est là que se trouve le David, fameuse sculpture de Michel-Ange. Sur la piazza della Santissima Annunizata, profitez de la basilique ou des arcades de l’hôpital des Saints Innocents pour savourer une fraîcheur méritée.

Si Florence pouvait être résumée en un mot, c’est sans doute duomo qui reviendrait le plus souvent. A chaque coin de rue, Santa Maria del Fiore se rappelle à votre souvenir par sa prestance. Les Italiens peuvent être fiers de posséder l’une des plus belles cathédrales au monde. Entièrement recouverte de marbre blanc et vert, Santa Maria del Fiore fascine par son éclat et sa magnificence. Juste à côté, se dresse le non moins impressionnant campanile de Giotto. Grimpez les 414 marches qui mènent jusqu’au clocher, vos efforts seront largement récompensés !

A Florence, une merveille en cache souvent une autre. En face du Duomo, le Battistero san Giovanni (baptistère saint-Jean) ne vous laissera pas de marbre ! A l’image de Santa Maria del Fiore, ce monument recèle de richesses. Les visiteurs viennent l’admirer en foule, aussi bien pour ses portes ornées de bas-reliefs que pour sa « Porte du Paradis », entièrement couverte de parures dorées, ou pour son plafond représentant le Jugement dernier.

Poursuivez la promenade jusqu’à la piazza di Santa Maria Novella, où s’élève l’une des plus anciennes basiliques de la ville. Attablé autour d’un café – on ne déroge pas à la tradition italienne – admirez sa façade de marbre noir et blanc. Juste en face, aventurez-vous dans le Musée del Novecento. Ouvert il y a peu, il accueille des collections des XIXe et XXe siècles.

Le long de la via Tornabuoni, vous avez rendez-vous avec les plus beaux palais de la ville. Du palais Antinori au palais Strozzi, les demeures florentinesrivalisent de beauté. Vos pas iront ensuite immanquablement vers la place de la République et son monumental Arcone (arc de triomphe). Empruntez Il Corso, pour parler comme les Florentins. Cette rue étroite aux allures médiévales traverse le centre historique. Elle vous mènera jusqu’au palais Pazzi et jusqu’à la maison du poète Dante Alighieri. Un peu plus au sud, ne manquez pas le Musée du Bargello et sa collection de statues.

Après la piazza di san Firenze et la via dei Gondi, c’est un autre incontournable de Florence qui vous attend : la piazza della Signoria. Lieu de rendez-vous favori des habitants, elle accueille les monuments les plus symboliques de Florence. A commencer par le palazzo Vecchio, l’Hôtel de ville. Surmonté d’un beffroi, il accueillait autrefois le gouvernement de la République florentine. Juste à côté du palais, la Fontaine de Neptune rappelle que Florence a longtemps été une puissance navale.

La piazza della Signoria est également réputée pour ses statues. Non loin de la fontaine, Côme de Médicis, dirigeant emblématique de Florence, est représenté en bronze sur son cheval. Et le spectacle est loin d’être terminé ! Dans la loggia dei Lanzi, c’est un véritable musée à ciel ouvert qui s’offre à vous. Des statues somptueuses, comme L’Enlèvement des Sabines ou Persée tenant la tête de Méduse habillent les arcades. Si la Galleria dell’Academia ne vous a pas suffi, vous trouverez également une réplique du David de Michel-Ange ici.

Faites ensuite un écart à l’est, direction piazza di Santa Croce. La basilique qui domine la place séduit par la pureté de son marbre blanc. Véritable joyau de l’art florentin, elle renferme en son sein les tombeaux des grands hommes de la région, comme Galilée, Machiavel ou Michel-Ange. On ne l’appelle pas le « Temple de gloires italiennes » pour rien. Sur la place, il n’est pas rare de voir des artistes peindre les charmes d’une place lumineuse et colorée.

Pour terminer la promenade, continuez plein sud jusqu’aux rives de l’Arno. Suivez le cours du fleuve, il vous mènera à la célébrissime Galleria degli Uffizi (Galerie des Offices). Ce musée est l’un des plus fournis et fréquentés au monde. Les toiles des maîtres de la Renaissance y sont exposées. Au programme, entre autres, La Naissance de Vénus et Le Printemps de Botticelli ou encore La Vénus d’Urbin de Titien.

Éclatante, foisonnante et élégante, Florence incarne la culture italienne dans sa richesse et sa splendeur. Et s’il vous prend des envies de franchir le Ponte Vecchio, poursuivez avec nous la balade sur l’autre rive pour découvrir une Florence oltrarno.

À lire aussi
Top des villes italiennes
Août 2015
dans « Les incontournables »
Prenez un vert avec Florence
Juillet 2016
dans « Les incontournables »