Jeu de deux à Castille et Leon

Située au cœur de l’Espagne, la région de Castille-et-León enchaîne champs de blés, montagnes triomphantes et villes de caractère. Petit tour d’horizon d’un bijou du sud de l’Europe.

Traversée par le chemin qui mène les pèlerins jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle, la région abrite aussi une voie romaine au départ d’Avila. Attention à ne pas vous tordre les chevilles sur les pavés de cette route qui serpente jusqu’au col de Puerto del Pico. Profitez de votre escale à Avila pour grimper sur les remparts et faire le tour de cette charmante cité médiévale aux murs et aux tours crénelés, berceau de Sainte Thérèse.

L’Espagne est une terre spirituelle, et la Castille-et-León ne déroge pas à la règle. Les deux cathédrales Vieja et Nueva de Salamanque et leur structure unique au monde, la cathédrale de León et ses vitraux incroyables quand le soleil vient frapper la façade, les sculptures religieuses polychromes en bois exposées au collège San Gregorio de Valladolid, tout est là pour titiller vos croyances. Derrière le monastère royal de Santa Clara, ce sont les bains arabes merveilleusement décorés qui vous raviront.

Au milieu des châteaux de conte de fées dispersés dans toute la région (on murmure que c’est le château de Ségovie qui a inspiré celui de la Belle au bois dormant), se cache une curiosité : le site archéologique d’Atapuerca vous propose des visites guidées parmi des fossiles humains vieux d’un million d’années. Les enfants, eux, se perdront avec bonheur dans le labyrinthe vert des jardins du palais royal de la Granja de San Ildefonso.

Loin du tourisme balnéaire, la Castille-et-León est une destination idéale pour ceux qui souhaitent nourrir leur âme.

À lire aussi
Salamanque(ra) pas de vous plaire
Avril 2016
dans « Les incontournables »