La floraison des cerisiers au Japon

Aller au Japon durant la floraison des cerisiers est le meilleur moyen de découvrir une tradition ancestrale qui célèbre le renouveau

Le Japon, terre de traditions ancestrales, célèbre chaque année la floraison éphémère des cerisiers (sakura). Les Japonais pratiquent le traditionnel hanami ou longue contemplation de la fleur de cerisier, emblématique dans la culture japonaise. Cette coutume vieille de plusieurs siècles, au début du printemps, donne lieu à de nombreux rassemblements dans les jardins de toutes les villes du Japon.

Aller au Japon

De nombreuses compagnies desservent le Japon : Air France, Japan Airlines (vol direct), ANA, Qatar ou encore Emirates. Votre vol durera au minimum 11h55, sans escale. L’aéroport de Tokyo Narita est à 75 min du centre-ville, via le train express. C’est ici qu’atterrissent les vols internationaux et/ou low cost. L’aéroport d’Haneda est plus petit et seulement à 30 min de Tokyo en monorail ou en train. 98 autres aéroports existent sur l’archipel nippon selon vos envies de découvertes territoriales !

Célébration du renouveau

C’est au VIIIème siècle à l’époque de Nara que la tradition serait née. Le début de la saison de plantation du riz correspondait à la floraison des cerisiers. Des offrandes étaient déposées au pied des cerisiers, en hommage aux divinités qui y habitaient. La cour impériale a repris cette coutume un siècle plus tard. Devenue une véritable fête, elle s’accompagne de lecture de poèmes et de dégustations de mets fins.

La floraison, qui ne dure que quelques jours, symbolise dans le bouddhisme le caractère de non permanence des choses, de la fragilité de l’existence. Si vous allez au Japon, vous verrez les Japonais célébrer le sakura comme une métaphore de la vie, belle et fragile. Ils se promènent dans les jardins et font la fête autour d’un pique-nique. Ils s’installent tôt le matin sous les cerisiers. La légende dit que si un pétale tombe sur une personne, celle-ci aura de la chance toute l’année à venir. Marchés aux plantes, danses, dragons, participent à l’animation de cet événement.

De décembre à mai

Aller au Japon durant cette saison printanière. En effet, elle est idéale pour profiter du pays ! Profitez des sublimes paysages ornés de cerisiers en fleurs. On trouve dans chaque ville une promenade des cerisiers. Il faut savoir que la floraison n’a pas lieu à date fixe. Au sud du Japon, région la plus chaude, dans l’archipel Okinawa, les premières fleurs se développent dès la fin du mois de décembre. Au nord, il faut parfois attendre jusqu’au mois de mai comme à Hokkaido. Les médias parlent avec fébrilité de l’évolution de ce front de floraison appelé le sakura zensen.

A Tokyo, les lieux de références sont le parc d’Ueno et le parc Chidorigafuchi. Le premier rassemble 1 000 cerisiers et le second permet d’admirer des cerisiers sur une barque. Pour la ville de Kyoto, on peut citer Arashiyama au panorama grandiose. Le sanctuaire Heian ou le parc de Maruyama avec son cerisier pleureur est sublime. La ville de Yoshino, dans la préfecture de Nara, qui est réputée pour les 30 000 cerisiers qui recouvrent la montagne et la pratique du hanani.

Un voyage au Japon authentique pour le printemps ? Prenez soin de réserver une escapade pour admirer la floraison des cerisiers, un moment de romantisme absolu.

À lire aussi
Le Japon entre futurisme et tradition
Septembre 2019
dans « Les incontournables »