Miami, le royaume du clinquant

Miami est le royaume du clinquant, où règne également une atmosphère de vacances perpétuelles. Il y fait chaud toute l’année, et s’il est de bon ton de se montrer dans certains quartiers, d’autres ont gardé un charme pittoresque. Entre rythmes techno et musique cubaine, gratte-ciels et sable à perte de vue, Miami fait le grand écart. Grâce à ses quartiers très distincts, vous passez d’une ambiance à l’autre plusieurs fois au cours d’une même journée, au gré de vos envies.

Aller à Miami en avion

Miami est desservie par toutes les grandes compagnies via deux aéroports majeurs : l’aéroport international de Miami et Fort Lauderdale-Hollywood. Depuis l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, plusieurs compagnies proposent des vols directs pour rejoindre Miami. Par exemple, Air France, American Airlines, British Airways, XL Airways. La durée de vol est d’environ 9h30, pour un vol avec escale, prévoyez 12 à 13h. Selon la période, le prix des billets oscille entre 450 et 900 €.

Plage et soleil toute l’année

Dans la presqu’île de Miami Beach, les naïades en bikini et les Monsieurs Muscles en décapotable rivalisent d’ingéniosité pour se faire remarquer. Les nuits les plus caliente se déroulent ici. A l’ultra branchée Ocean Drive qui aligne discothèques et restaurants en front de mer ou sur Collins Avenue. Dans la journée Ocean Drive est plus sage. Admirez les façades Art Déco, agrémentées de couleurs flashy et de néons. La plage à la mode est South Beach, mais parlez de SoBe comme les initiés. Entre Miami Beach et Downtown Miami, faites du jet ski dans la baie de Biscayne, en zigzaguant autour des îles privées sur lesquelles de nombreuses stars possèdent des villas avant de lézarder sur la plage de Key Biscayne, beaucoup plus calme.

Quartier cubain

A Little Havana, place aux panneaux de signalisation en espagnol et à la salsa. Moins carré et m’as-tu-vu que Miami Beach, c’est dans le quartier cubain que les habitants vous invitent à prendre part à une partie de dominos endiablée, sur une des terrasses de Domino Plaza. Entre maisons années 20 et statues commémorant la Baie des cochons, laissez-vous entraîner par les rythmes latinos le long de la Calle Ocho. La Calle Ocho a même son Walk of Fame : le Walkway of the Stars. Il honore les artistes hispanophones.

Ville artistique

Prenez ensuite une dose d’art contemporain dans le Design District et à Wynwood, où les galeries d’art contemporain jouxtent les boutiques de designers. Tout y est beau, mais cher. A Coconut Grove, visitez la villa Vizcaya. Cette immense maison de style Renaissance italienne et à la décoration importée des quatre coins du monde.

Entourée par la nature

Direction, les Everglades. Vous y verrez des oiseaux, des tortues, des lamantins, et surtout l’animal phare des marais : des alligators. Les indiens séminoles, établis dans les marais, peuvent vous faire visiter leur ferme d’élevage. Vous aurez aussi la possibilité de faire des randonnées ou du kayak. Mais nul doute que votre choix se portera avant tout sur une visite des marais à bord d’un aéroglisseur qui fendra l’eau à toute vitesse.

Le conseil du pro

Pour payer moins cher votre billet d’avion en direction de Miami, privilégiez l’aéroport de Fort Lauderdale comme point de chute. Cet aéroport secondaire vous fera réaliser de belles économies.

À lire aussi
Fort Lauderdale, bon plan pour rejoindre Miami
Novembre 2018
dans « Optimiser mon budget »
Déployez vos ailes à Los Angeles
Décembre 2015
dans « Les incontournables »