Bilbao, une ville au contraste saisissant

Bilbao a complètement changé de visage en l’espace de vingt ans. Autrefois industrielle, elle a connu un renouveau sans précédent dans les années 1990 pour devenir aujourd’hui une métropole de culture et d’innovation. Parfaite pour un weekend, cette pépite basque n’est qu’à quelques heures, au-delà des Pyrénées… Vamos !

Pensez à consulter les mesures sanitaires et conditions d’entrée de votre destination avant le départ.

Comment se rendre à Bilbao depuis la France ?

Plusieurs compagnies aériennes relient Paris et Bilbao en vol direct, notamment Air France et Air Europa. Comptez 1h35 de vol et 138 € en moyenne pour arriver à l’aéroport international de Bilbao. Un départ de l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry est possible, moyennant 86 € pour le vol aller-retour, avec une escale comprise.

Bilbao, un changement du tout au tout

Qui dit Bilbao dit Musée Guggenheim. Inauguré en 1997, il a joué un grand rôle dans le renouveau de la ville. Les chercheurs parlent même d’« effet Guggenheim » pour désigner ce regard nouveau porté sur la ville et la vague de constructions qui a suivi celle du musée. Il est très vite devenu l’un des musées les plus connus au monde, tant pour son architecture avant-gardiste que ses collections. Mais Bilbao ne se résume pas au Guggenheim, loin de là ! Aux alentours du musée, vous pourrez vous promener dans le Parc Republica de Abando. Construit sur les anciennes friches industrielles de Bilbao, les 41 étages de la Tour Iberdrola s’y dresse fièrement, se fondant parfaitement dans le paysage. Bilbao est connue pour ses nombreux ponts tous plus spectaculaires les uns que les autres. Pêle-mêle vous pourrez traverser le Zubizuri, un pont blanc ressemblant à un bateau à voile, le pont Pedro Arrupe en forme de « X » ou encore le pont de la Salve. En franchissant à nouveau le fleuve Nervion, perdez-vous dans les ruelles d’El Ensanche et passez voir la verrière impressionnante de la gare d’Abando.

Mais un patrimoine historique préservé

Bilbao, c’est aussi un centre historique de charme que vous vous devez de visiter. Délimitées par les Siete Calles, sept rues à l’allure médiévale, ces dernières sont piétonnes et extrêmement animées, car elles regroupent les boutiques, échoppes et bars les plus fréquentés de la ville. Immanquable, la Cathédrale de Santiago trône ici depuis le XIIIème siècle et est un bel exemple d’architecture gothique. Continuez la promenade en vous dirigeant vers la Plaza Nueva, une place élégante de style néo-classique. Un lieu idéal pour une pause fraîcheur, à l’ombre des arcades où se sont multipliés les cafés et terrasses. Continuez ensuite jusqu’à la Plaza Miguel Unamuno. Vous pourrez y admirer des immeubles typiquement basques et colorés, mais également deux musées sur l’histoire de la région : le Musée archéologique et le Musée basque. Il serait dommage de ne pas pousser la balade jusqu’à d’autres quartiers moins touristiques mais tout aussi intéressants. Sur les hauteurs, le quartier de Begoña vaut le détour pour sa basilique du XVIème siècle et le parc Etxebarria, qui offre des panoramas splendides sur la ville.

Qu’attendez-vous pour vous découvrir les merveilles du Pays basque espagnol ?

Bilbao pratique

S’y rendre : plusieurs compagnies relient Paris et Bilbao en vol direct, notamment Air France et Air Europa. Comptez 1h35 de vol.
Se déplacer : Bilbao est une ville moderne, desservie pas un très bons réseau de transports en commun. Vous pourrez circuler en métro (2 lignes), en tramway, en bus (une cinquantaine de lignes), en bus ou à pied selon vos envies. Pour se déplacer sans compter, pensez à la Bilbao Bizkaia Card. Elle donne accès à tous les transports ainsi que certains musées et attractions partenaires (30 € les 24h, 35 € les 48h et 40 € les 72h).
Manger : la gastronomie locale est l’une des plus grandes fiertés des Basques (et on comprend bien pourquoi) ! Goûtez aux pintxos, les tapas locales, et poussez la porte des restaurants traditionnels. Le Pays-Basque espagnol est la région du pays qui attire le plus de chefs étoilés du pays.
Parler : il y a deux langues officielles à Bilbao, l’espagnol et l’euskera.

À lire aussi
Le Pays Basque côté espagnol
Septembre 2016
dans « Les incontournables »