Tachkent, la cité de pierre

Faites connaissance avec Tachkent, la magnifique capitale de l'Ouzbékistan ! Mystérieuse, méconnue et traditionnelle, c'est une destination qui vous fera rêver !

Anciennement membre de l’URSS, l’Ouzbékistan acquiert son indépendance à la chute de ce dernier. Ses paysages captivants et sa culture métissée en font une destination de choix pour les amoureux des séjours hors des sentiers battus. Direction Tachkent, une ville aux origines aussi mystérieuses que fascinantes.

Consultez les conditions d’entrée et les mesures sanitaires en place avant votre départ.

Se rendre à Tachkent

Les départs pour l’Ouzbékistan se font principalement de l’aéroport Paris Roissy-Charles de Gaulle. Partir de province est possible mais nécessite de prendre des voies aériennes plus sinueuses. Les compagnies aériennes Turkish Airlines, Aeroflot et Emirates assurent les liaisons entre Paris et Tachkent avec une escale à Istanbul, Moscou ou encore Dubaï. 10h de vol et 546 € en moyenne plus tard, vous voilà arrivé à l’aéroport de Tachkent-Vostochny. Il se situe à une douzaine de kilomètres du centre-ville. La ligne de bus 67 vous emmènera au cœur de la capitale pour moins d’un euro. Vous pouvez également prendre un taxi mais avant de monter dedans, accordez-vous avec le chauffeur sur le tarif et la devise de paiement de la course.

Pourquoi aller à Tachkent ?

Située aux confins de l’Europe, de l’Asie et du Moyen-Orient, Tachkent est un concentré de toutes ces influences et dévoile un paysage pour le moins surprenant. Une légende qualifie l’Ouzbékistan de “paradis sur terre” accordé par Dieu au commencement du monde. Alors qu’Il était à court de terres à distribuer, l’Ouzbek ayant laissé passer les autres nations devant lui, décida Dieu à récompenser sa bonté avec un terrain qu’Il s’était réservé. Depuis, vestiges de l’architecture soviétique et mosquées surmontées de dômes bleu se sont construits dans la capitale. Le contraste est saisissant ! À Tachkent, vous rentrerez en contact avec une population chaleureuse qui a à cœur de vous aider dans vos pérégrinations. Par ailleurs, un voyage en Ouzbékistan sans goûter au plat national, le och (un plat de riz sauté, de légumes et de viande de mouton), serait une bonne raison d’y retourner. Vous pourrez vous restaurer pour quelques euros et pour une expérience immersive, rendez-vous aux tchaïkhanas, ces maisons de thé typiques de l’Asie centrale.

Les immanquables

La Place de l’Indépendance et son monument sont de véritables symboles de la ville. Autrefois surmontés d’une statue de Lénine, la statue arbore aujourd’hui un globe, témoin de l’aspiration du pays à devenir un État à part entière dans la communauté internationale. Prenez la ligne 144 et vous arriverez au bazar de Chorsu ! Plats traditionnels et artisanat local vous y attendent dans une atmosphère des plus authentiques. En marchant vers le nord, vous tomberez sur l’ensemble architectural Hazrati Imam. Sa bibliothèque abrite la copie originale du Coran du calif Othman, rédigé sur une peau de cerf. Descendez dans les entrailles de la ville et admirez l’architecture exceptionnelle des stations de métro. Elles constituent à elles seules une véritable immersion dans l’histoire et dans la culture du pays.

Tachkent est encore une destination peu connue mais gagne à l’être. Vous rentrerez enchanté(e) de vos vacances en Asie centrale !

À lire aussi
La Géorgie, une destination méconnue qui vaut le détour
Décembre 2020
dans « Franchement original »
Partez vous mettre au vert en Macédoine
Novembre 2020
dans « Franchement original »