Un vol pas cher vers Beyrouth, le Manhattan oriental

Faites-vous plaisir avec un vol pour Beyrouth. Au programme : une gastronomie riche, une architecture originale, des soirées dynamiques et festives...

Passer un week-end à Beyrouth ne fait pas immédiatement sens. Et pourtant, à moins de 4h30 en avion de Paris, la capitale libanaise ouvre le champ des possibles. Vie culturelle passionnante, lieu de fête permanent et gastronomie unanimement saluée, profitez d’une belle parenthèse orientale. Profitez sans attendre d’un vol pas cher vers Beyrouth !

Se poser à l’aéroport de Beyrouth

Depuis Paris, vous pouvez opter pour la compagnie tricolore Air France, la low cost Transavia ou encore Aigle Azur pour un vol direct vers Beyrouth. Comptez entre 3h50 et 4h30 pour un vol pas cher vers Beyrouth, sans liaisons. D’autres compagnies comme Turkish Airlines, Royal Air Maroc, ou British Airways, proposent des vols avec escale(s). Depuis l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, vous atterrissez à l’aéroport international Rafic Hariri de Beyrouth. Situé à 16 km du centre-ville, vous pouvez le rejoindre grâce aux différentes compagnies de taxis stationnés devant le terminal. Privilégiez le mois de juin où les billets d’avion sont en dessous des 300 € aller-retour si vous partez depuis Paris.

Une architecture déconcertante

Beyrouth détonne par son architecture contrastée : les vestiges très datés côtoient les constructions ultra-futuristes. Entre immeubles de verre et villas de style ottoman, l’on trouve des églises maronites et des minarets d’où s’échappe l’appel du muezzin. Un front de mer sublime qui laisse entrevoir les somptueuses plages de Jbail, Batroun ou encore Jiyyeh. Explorez la Corniche, flânez au jardin Sanayeh : le plus grand espace public de Beyrouth.

Une cuisine généreuse

Taboulé, fattouche, hommos, wara’ariche… La table libanaise est généreuse et savoureuse. Les plats défilent suivant un ordre bien précis. D’abord le cru : des légumes croquants, des olives, un caviar d’aubergines moutabal, du foie extra-frais… Ensuite, place au cuit : des artichauts, un gâteau de viande kébbé,volatiles à la grenade… Ensuite, viennent les grillades : du poisson ou de la viande accompagné(e) d’un morceau d’endives ou de galette lo’meh en guise de cuillère. Un véritable mezze qui éclaire sur le patrimoine gastronomique libanais.

Une vie nocturne intense

Un vol pas cher à Beyrouth vous donnera l’opportunité de découvrir une capitale frénétique. Le jour, les commerçants fourmillent dans l’effervescence économique de la cité orientale. La nuit, la vie vibrionne. Bars et discothèques vous accueillent jusqu’au petit matin, du quartier de l’Étoile ou de la rue Monot. L’on peut faire la fête et déambuler dans les avenues sans crainte. Ici, bon nombre d’artistes, de designers et autres hédonistes viennent échanger dans un havre de paix et de créativité.

À lire aussi
Israel nouvelle destination low cost
Février 2015
dans « Optimiser mon budget »