Vancouver, la surprise canadienne

Lorsque l’on pense au Canada, Vancouver n’est pas la première ville qui nous vient à l’esprit. Montréal ou encore Toronto lui vole la vedette. Cependant, Vancouver mérite le détour et possède de solides atouts pour surprendre les visiteurs.

Comment se rendre à Vancouver ?

Vancouver, huitième plus grande municipalité canadienne en termes d’habitants, est une ville  peu connue des visiteurs. A tort. Pour vous envoler vers l’aéroport international de Vancouver depuis Paris, il faudra patienter près de 10h30. Le Canada, ce n’est pas la porte à côté… Le décalage horaire entre Paris et de Vancouver est aussi important que la distance géographique qui sépare les deux villes. Comptez  – 8h ou – 9h selon l’heure d’été ou d’hiver. Faites attention au jet-lag une fois sur place !

Au niveau des compagnies aériennes, Lufthansa, Air Canada et Air France entre autres, proposent des vols directs vers le Canada. Le billet aller-retour coûte aux alentours de 708 €. Après s’être baladé dans Vancouver et ses alentours, vous remarquerez que le coût de la vie est un peu plus cher chez nos amis canadiens que chez nous (environ 11 % plus élevé qu’en France). Vancouver jouit d’un climat tempéré et agréable, un petit plus qui vous poussera peut-être à partir découvrir la ville, qui sait !

Vancouver, une ville qui mêle urbanisme et nature

La ville dispose d’un paysage et d’un panorama absolument magnifique. L’alliance entre la nature et l’urbanisme donne à Vancouver un côté moderne et sophistiqué. Lors de votre séjour, ne loupez pas Stanley Park. Situé en plein centre-ville, ce parc étalé sur plusieurs hectares offre aux visiteurs un endroit de rencontre et de communion au cœur de la ville. Stanley Park est aussi célèbre pour le Seawall, une piste où l’on peut faire du roller, du vélo, ou de la marche. A noter aussi que l’Aquarium de Vancouver est installé au sein du parc.

Une destination des plus atypiques

Rendez-vous ensuite à Granville Island, une ancienne petite île industrielle aujourd’hui transformée en un marché de fruits et de légumes. Située à quelques minutes du cœur de Vancouver, cette île est l’endroit idéale pour découvrir les produits locaux et goûter quelques spécialités. Après cela, le pont suspendu de Capilano attend les plus courageux. Étendu sur plus de 140 mètres au beau milieu de la forêt, il offre un point de vue unique sur Vancouver et sa verdure. Enfin, ne loupez pas le quartier chic de Vancouver, Yaletown. Mythique et reconnaissable avec ses édifices en briques rouges, le quartier abrite de bons restaurants, bars et cafés qui vont permettront de vous restaurer en plein centre-ville.

Pour ceux qui aiment découvrir de petits coins tranquilles où il fait bon vivre, Vancouver saura vous combler. Et pour les habitués du Canada, Vancouver se différencie sans peine Toronto ou Montréal. Elle peut faire office de (très bon) point de chute !

À lire aussi
Montréal VS Ottawa
Janvier 2017
dans « Les incontournables »
Montréal et Sherbrooke, deux villes, un seul vol
Novembre 2019
dans « Optimiser mon budget »