Organiser son transfert vers le centre-ville depuis les aéroports des DOM-TOM

L'Outre-Mer vous fait de l’œil ? Vous avez envie de dépaysement ? Découvrez les aéroports qui vous accueilleront et organisez votre trajet à l'avance.

Vous vous apprêtez à passer des vacances dans les DROM-COM ou DOM-TOM et vous ne voulez pas laissez le hasard décider pour vous. Vous avez raison ! Rejoindre le centre-ville de l’aéroport peut devenir compliqué et coûteux lorsque vous n’êtes pas au fait des solutions de transport disponibles. Voici un récapitulatif pour vous aiguiller dans vos choix.

Aéroport de Guadeloupe Pôle-Caraïbes

L’aéroport se trouve à un peu moins de 8 km du centre-ville de Pointe-à-Pitre. Vous pouvez rejoindre ce dernier en 10 minutes de taxi. Avant de monter, pensez à convenir du prix de la course avec le chauffeur. Il est possible de rejoindre le centre-ville via les lignes du réseau de bus Karu’lis. Le ticket est à 1,20 €. Pour davantage de liberté dans vos mouvements, vous pouvez louer une voiture à l’aéroport.

Aéroport international de Martinique-Aimé Césaire

L’aéroport est situé à 9 km du centre-ville de Fort-de-France, ce qui équivaut à une dizaine de minutes en taxi. La solution la plus pratique et la plus rapide reste d’emprunter les navettes « TCSP ». Mises en place par le réseau Mozaïk, un ticket coûte 1,45 €. Vous trouverez également de nombreuses agences de location de véhicule à proximité de l’aéroport.

Aéroport de La Réunion-Roland Garros

L’aéroport se situe à 7,5 km du chef-lieu de l’île, Saint-Denis. Vous pourrez rejoindre le centre-ville en une quinzaine de minutes par taxi. Comptez 20 € pour la course. Une navette relie l’aéroport à l’hôtel de ville de Saint-Denis. Pour 30 minutes de trajet, vous débourserez 4 €. Le moyen le plus économique de rejoindre le centre-ville de Saint-Denis reste encore de voyager via le réseau Car Jaune. Un ticket coûte 2 €. La location de voiture reste la meilleure solution pour découvrir les endroits qui ne sont pas desservis par le réseau de transport public de l’île de la Réunion.

Aéroport international de Dzaoudzi-Pamandzi de Mayotte

L’aéroport se situe à 9 km de Mamoudzou, sur l’île de Petite-Terre. Vous n’aurez d’autre choix que d’emprunter une barge pour rejoindre le chef-lieu, situé sur l’île de Grande-Terre. À la sortie de l’aéroport, repérez la file pour prendre un taxi collectif qui vous emmènera à l’embarcadère en dix minutes pour 1,20 €. La traversée pour rejoindre Mamoudzou est gratuite. Elle vous coûtera 0,75 € au retour. Si vous avez loué un véhicule à l’aéroport, vous débourserez 15 € pour la traversée retour en barge.

Aéroport de Nouméa-La Tontouta de Nouvelle-Calédonie

L’aéroport se situe à 45 km de Nouméa. Le prix du trajet en taxi s’élève en moyenne à 10 000 FCFP (env. 84 €). Des navettes ont également été mises en place par des sociétés privées pour relier l’aéroport à Nouméa. Les prix sont compris entre 25 et 42 € en moyenne. La solution la moins onéreuse reste le bus dont le ticket vous coûtera environ 4,20 € par personne. La location de véhicule est également possible à l’aéroport.

Avec ces informations, nul doute que vous trouverez la solution qui vous convient. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de belles vacances ensoleillées !

Bon à savoir

Pensez à consulter les sites gouvernementaux, car la réglementation ne cesse d’évoluer.

Dès le 9 juin 2020, les autorités françaises vont présenter une une nouvelle règlementation sanitaire. Tous les voyageurs qui désirent se rendre en Guadeloupe, en Martinique, à Saint-Martin, à Saint-Barthélemy et à la Réunion devront effectuer un test Covid (RT-PCR) dans les 72h qui précèdent leur voyage.

  • Si le test se révèle positif, vous ne serez pas autorisé à voyager et pourrez obtenir le remboursement de votre billet d’avion selon les dires du Ministère de la Transition écologique et solidaire.
  • Si le test se révèle négatif, vous pourrez relier votre destination. Sur place, vous serez soumise à une quarantaine de sept jours puis vous devrez effectuer un second test RT-PCR à l’issu de la quarantaine. Dès la fin du confinement, vous serez autorisé à sortir de votre logement à condition de porter un masque. Le gouvernement songe à lever le confinement à l’arrivée  au plus tard le 10 juillet.
À lire aussi
Les DOM-TOM, le dépaysement français
Mai 2020
dans « Les incontournables »
Parenthèse estivale à la Martinique
Mai 2019
dans « Les incontournables »