L’Europe rouvre ses frontières aux touristes européens

Vous pouvez désormais voyager hors des frontières françaises ! L'Union européenne accueille de nouveau des visiteurs sous conditions. Découvrez les détails.

MAJ 22/09/2020

Nous sommes libres de circuler depuis le 11 mai 2020 et, déjà l’été pointe le bout de son nez. Synonyme de vacances et de voyage, les pays européens annoncent leurs modalités d’ouverture des frontières en ordre dispersé. La plupart ont annoncé une réouverture à partir du 15 juin 2020, et l’Union Européenne a déclaré l’ouverture des frontières communes début juillet. Confinement à l’arrivée ? Test obligatoire ? Bourse des Vols vous fait un résumé de la situation pays par pays.

Les informations suivantes sont évolutives. Veillez à consulter le site du Ministère des Affaires étrangères, les sites nationaux des offices du tourisme ou l’application et le site Internet Re-open EU pour connaître les restrictions concernant votre destination.

Les pays qui accueillent à nouveau les touristes français

Albanie

Les frontières du pays ont été rouvertes aux visiteurs européens le 15 juin. Néanmoins, la plupart des compagnies aériennes attend la décision de l’Union européenne avant de proposer des vols réguliers vers la destination début juillet. Vous devez vous astreindre à un auto-confinement d’une durée de 14 jours.

Allemagne

Les frontières sont déjà ouvertes pour les ressortissants luxembourgeois et ont rouvert pour les pays de l’espace Schengen et de l’Union européenne le 15 juin 2020. Actuellement, seules les personnes arrivant d’une zone où le taux d’infection est important doivent s’auto-isoler pendant 14 jours.Il est également obligatoire de remplir un formulaire d’arrivée en Allemagne afin de renseigner ses coordonnées ou encore son lieu de séjour.

De fait, depuis le 24 août, tous les voyageurs en provenance d’Ile de France et de Provence Alpes Côte d’Azur, ainsi que de l’Occitanie, la Nouvelle-Aquitaine, l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Corse et les Hauts-de-France devront effectuer une quarantaine et un test de dépistage du Covid-19  effectué dans les 72h suivant l’arrivée sur le territoire allemand. Attention, les 16 Länder allemands prennent des mesures supplémentaires différentes les uns par rapport aux autres. Pensez donc à consulter les sites des différentes régions avant votre départ. Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun et les commerces.

Autriche

À la surprise générale des membres de l’Union européenne, l’ouverture de tous les points de passage a été avancée au 4 juin 2020 en Autriche. Un certificat de santé est requis à l’entrée. Dans le cas où vous ne pourriez pas en présenter, vous devez vous auto-isoler pendant 14 jours.

Belgique

La réouverture des frontières belges a eu lieu le 15 juin 2020. À votre arrivée et à compter du 27 août, vous devrez vous mettre en quarantaine pendant 14 jours et effectuer un test de dépistage si vous arrivez d’une zone classée rouge à savoir de Paris ou des départements de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, de la Sarthe, de l’Hérault, des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône, ainsi que la Guyane française.

La Belgique a également placé de nombreux département français en orange, dont la Seine-et-Marne, les Yvelines, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, le Val-d’Oise, le Nord, la Seine-Maritime, la Loire-Atlantique, le Finistère, les Pyrénées-Orientales, l’Isère, le Rhône, le Var, le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, la Gironde, les Pyrénées-Atlantiques, la Guadeloupe, la Martinique, La Réunion, Mayotte et Saint Martin. Ce qui se traduit par une quarantaine et un test de dépistage recommandés.

Depuis le 1er août, les voyageurs qui se rendent en Belgique pour un séjour de plus de 48h doivent également remplir un formulaire dans les 48h qui précèdent leur arrivée sur le territoire. Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun ainsi que dans tous les lieux publics et privés accessibles au public (depuis le 12 août).

Bulgarie

Les frontières bulgares sont ouvertes aux pays de l’espace Schengen et plus généralement, de l’Union européenne. Toutes les personnes arrivant dans le pays doivent se placer à l’isolement pendant 14 jours. Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun et dans les espaces publics fermés.

Croatie

La reprise du tourisme français en Croatie reprend petit à petit. Les visiteurs européens sont à nouveau accueillis dans le pays. Attention, vous devrez obligatoirement présenter une autorisation d’entrée et de sortie du territoire croate pour motif touristique sous la forme d’une preuve de réservation d’un hébergement (hôtel, camping…). Vous devez également avoir préalablement rempli un formulaire. L’activité reprend petit à petit à l’aéroport de Zagreb et les compagnies aériennes internationales espèrent un retour à la normale d’ici le mois de juillet.

Espagne

Les restrictions de circulation aux frontières entre la France et l’Espagne ont été levées le 15 juin 2020. Les voyageurs pourront circuler librement dans tout le pays. Veillez néanmoins à vérifier les directives propres à chaque région, car les consignes varient d’une région à l’autre. Les frontières espagnoles devraient s’ouvrir progressivement aux touristes internationaux à partir de juillet. Le port du masque est obligatoire dans les transports.

Estonie

Le gouvernement a publié une liste de 24 pays autorisés à voyager en Estonie à partir du 1er juin 2020. En raison de la hausse des cas en France, le gouvernement estonien impose aux visiteurs français une quarantaine de 14 jours.

Grèce

Les frontières grecques ont rouvert le 15 juin 2020 pour tous les ressortissants des États membres de l’Union européenne avec des arrivées possibles dans tous les aéroports du pays. Tous les aéroports de Grèce rouvriront leurs portes à compter du 1er juillet. Des tests sont réalisés de façon aléatoire sur divers passagers.

Vous devrez répondre à un formulaire (PLF – Passenger Location Form) 48h avant votre arrivée, afin de fournir entre autres des informations sur votre pays d’origine ou encore votre lieu de séjour sur place. Ce questionnaire sera obligatoire jusqu’au 31 août 2020. A l’issu du remplissage, vous recevrez un QR code personnel. En fonction des données fournies, vous serez  autorisés à poursuivre votre voyage ou serez invités à effectuer un test. Dans ce cas, vous devrez attendre les résultats du test dans le lieu de séjour indiqué sur le questionnaire. Le masque est obligatoire dans les transports en commun.

Irlande

Toute personne arrivant en Irlande doit s’astreindre à un auto-isolement d’une durée de 14 jours et fournir l’adresse à laquelle elle loge pendant son séjour. Les voyageurs devront également remplir un document appelé Covid-19 Passenger Locator Form, afin de notamment fournir des informations sur son lieu de quarantaine et ses coordonnées.

A compter du 10 août, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics fermés type supermarchés, cinémas ou théâtres.

Islande

Les frontières islandaises sont restées ouvertes aux ressortissants des pays de l’espace Schengen alors même que le reste de l’Europe était confiné. L’État insulaire compte ainsi « commencer à assouplir les restrictions sur les arrivées internationales d’ici le 15 juin 2020». Tous les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 14 jours à l’arrivée.

Il est cependant possible de raccourcir ce délai en effectuant un test payant à l ‘arrivée à l’aéroport international de Keflavik (ISK 15 000 soit environ 99 €) . Pour cela il suffit de remplir préalablement un formulaire (coordonnées, informations de vol, dates et adresse(s) du lieu de séjour…) puis de s’isoler le temps des résultats. Les enfants de moins de 15 ans ne sont pas soumis à l’obligation de test. Puis si le second test PCR (gratuit) s’avère négatif, la quarantaine est levée.

Une fois sur place, les voyageurs sont invités à suivre les réglementations sanitaires en vigueur.

Italie

Les frontières italiennes sont ouvertes depuis le 3 juin 2020 pour les ressortissants des États membres de l’Union européenne. Les voyageurs français peuvent circuler librement dans le pays. Tous les voyageurs doivent également remplir un formulaire avant leur entrée sur le territoire italien et se présenter à l’agence de santé locale compétente dès leur arrivée.

  • Si vous venez directement de France, vous ne serez soumis à aucune quarantaine.
  • Si vous avez séjourné en Croatie, en Grèce, à Malte ou en Espagne dans les 48h avant de venir en Italie, vous devrez présenter un test moléculaire ou antigénique négatif datant de moins de 72h avant l’arrivée en Italie ou effectuer un test à l’arrivée à l’aéroport, au port ou au poste frontière ou dans les 48h suivant l’arrivée sur le territoire dans une agence de santé locale. Vous devrez vous isoler en attendant les résultats.
  • A compter du 22 septembre, si vous arrivez ou avez transité par l’Ile-de-France, les Hauts-de-France, l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Provence-Côte-d’Azur,  la Corse, la Nouvelle-Aquitaine ou l’Occitanie, vous devez présenter un test moléculaire ou antigénique négatif de moins de 72h. Dans le cas contraire, vous devrez effectuer un test à l’arrivée à l’aéroport, au port ou au poste frontière.

La Sardaigne vient de lancer ses propres mesures. A compter du 14 septembre, tous les voyageurs arrivant par voie aérienne ou maritime doivent présenter un test Covid négatif (test sérologique,  PCR ou antigénique) datant de moins de 48h. Il faut également remplir un formulaire en ligne au moins 48h avant l’arrivée sur l’île.

Pensez à consulter les sites des autorités locales, car chaque région applique des règlementations sanitaires différentes adaptées en fonction de l’évolution de la situation.

Lettonie

Les voyageurs français se rendant en Lettonie sont soumis à un isolement de 14 jours. Ils doivent de plus au préalable remplir un formulaire où ils renseigneront notamment leurs coordonnées et les pays visités durant les 14 derniers jours.

La Lettonie bloque de plus tous les vols en partance ou en provenance de pays qui ont présenté un taux d’infection supérieur à 16 cas pour 100 000 habitants. Avec l’augmentation des cas en France, la Lettonie a bloqué tous les vols entre la France et son territoire depuis le 15 août.

Lituanie

Les voyageurs français peuvent se rendre en Lituanie depuis le 1er juin. Depuis le 7 juillet, vous pouvez également vous rendre dans le pays. Une quarantaine de 14 jours est imposée à l’arrivée à compter du 3 août. Le port du masque est fortement recommandé dans les espaces publics.

Luxembourg

Le Luxembourg a ouvert ses frontières depuis le 15 juin 2020 pour tous les ressortissants européens. Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun et dans les lieux publics type supermarchés, commerces ou encore marchés.

Malte

La réouverture des frontières maltaises se fait de manière progressive. A compter du 1er juillet 2020, tous les touristes français sont accueillis à Malte. Ils doivent néanmoins remplir des formulaires avant leur arrivée.

Dès le 11 septembre, les visiteurs français qui désirent se rendre à Malte devront fournir un test PCR-Covid-19 négatif datant de moins de 72h avant l’entrée sur le territoire. Ce test concerne unquement les voyageurs français en provenance des aéroports de Paris Roissy-Charles de Gaulle, de l’aéroport d’Orly, de l’aéroport de Beauvais et de l’aéroport de Marseille.

Norvège

Les frontières norvégiennes sont ouvertes à certains voyageur des pays de l’EEE et de l’espace Schengen depuis le 15 juillet. Cela concerne uniquement les pays dont le taux d’infection au Covid-19 est jugé satisfaisant par les autorités norvégiennes. Les règlementations locales et nationales pouvant être modifiées à tout moment, il est conseillé de consulter régulièrement les sites des régions et du pays afin de se tenir au courant des dernières mesures.

Depuis le 7 août, les autorités norvégiennes ont placé la France sur la liste rouge des pays à risque. Cela se traduit par une quarantaine de 10 jours obligatoire à l’arrivée.

Pays-Bas

Les frontières néerlandaises sont ouvertes pour les ressortissants des États membres de l’espace Schengen, qui peuvent s’y rendre depuis le 15 juin 2020. En raison de la résurgence des cas à Paris et dans les Bouches-du-Rhône, les habitants de ces régions doivent se confiner quatorze jours à leur arrivée dans le pays. Tous les visiteurs doivent également impérativement réserver leurs logements avant leur arrivée sous peine d’être refoulé. Le port du masque est obligatoire dans les transports publics.

Pologne

Les frontières polonaises sont rouvertes depuis le 13 juin 2020 et les liaisons aériennes internationales depuis le 16 juin. Les voyages en transit sont également autorisés. Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun.

Attention, il n’y a plus de liaisons aériennes entre la France et la Pologne du 16 au 29 septembre, avec possibilité de prolongation. Il est néanmoins toujours possible de se rendre dans le pays par voies terrestres.

Portugal

Le Portugal prévoit de rouvrir ses frontières pour tous les ressortissants des États membres de l’Union européenne entre le 15 juin et le 1er juillet 2020. Ces arrivées seront sujettes à des contrôles de santé aléatoires mais pas à une auto-isolation (sauf dans les archipels telles Madère – 7 jours,  ou les Açores – 14 jours). La levée de toutes les restrictions dépend des différentes régions. Il est également recommandé de télécharger l’application Madeira Safe to Discover afin que le gouvernement portugais puisse vous suivre et vous contacter en cas de besoin.

République tchèque

Les frontières tchèques ont rouvert le 15 juin 2020 pour les ressortissants des États membres de l’espace Schengen et de l’Union européenne. Les pays considérés comme à moyen ou haut risque (classés rouge) par le gouvernement tchèque devront présenter un résultat de test négatif à l’arrivée ou s’auto-isoler pendant 14 jours. Les voyageurs en provenance de pays considérés à faible risque (classés vert), qui comprend la France, pourront pénétrer dans le pays sans être obligé d’effectuer un test préalable ou de se mettre en quarantaine. Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun.

Roumanie

Les frontières roumaines sont ouvertes aux touristes européens depuis le 23 juin. Les liaisons entre la France et la Roumanie sont en train de progressivement reprendre. Vous devrez remplir un questionnaire de santé avant d’être autorisé à pénétrer sur le territoire. Attention, l’isolement sera imposé si au moins 14 jours avant votre voyage, vous vous êtes rendus dans un pays qui n’est pas sur « liste verte« .

Les voyageurs peuvent désormais circuler librement en Roumanie. Le port du masque est obligatoire dans les lieux publics fermés et dans les transports en commun.

Royaume-Uni

Depuis le 15 août, si vous souhaitez vous rendre au Royaume-Uni, vous serez à nouveau soumis à une quarantaine de 14 jours à l’arrivée. Le territoire britannique a en effet réinstauré la quarantaine pour la France (Polynésie française et Réunion inclus depuis le 10 septembre pour toute entrée en Angleterre) et d’autres pays en raison de la hausse des cas. Vous devrez néanmoins remplir un formulaire (passenger locator form) 48h avant de pénétrer au Royaume-Uni. Vous devez également être en mesure de fournir un contact sur place ainsi que l’adresse du lieu où vous allez résider. Les autorités vérifieront les informations transmises de manière aléatoire. Si vous ne respectez pas ces mesures, vous vous exposez à une amende de 1 200 euros pour le non-respect de la période d’isolation.

Attention cependant, si vous vous rendez dans le reste du Royaume-Uni, à savoir l’Écosse, le Pays-de-Galle et l’Irlande du Nord. Ces derniers suivent les règles sanitaires du Royaume-Uni avec parfois des exceptions locales.

Ainsi, les touristes qui voyagent en Écosse doivent remplir un formulaire en ligne (passenger locator form) avant le départ, afin d’indiquer sa durée et adresse de séjour ou encore  ses coordonnées. Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun, ainsi que dans les boutiques et commerces.

Slovaquie

Les frontières slovaques sont de nouveau ouvertes aux touristes français. Cependant les contraintes sont nombreuses. Les visiteurs français arrivant en Slovaquie doivent présenter un test Covid-19 négatif effectué au moins 96h avant l’entrée sur le territoire. Il est est également demandé de se confiner pendant 5 jours sur son lieu de séjour et de subir un nouveau test à l’issu de ce délai. S’il s’avère négatif, vous pourrez alors circuler librement en Slovénie.

Slovénie

Les frontières slovènes sont ouvertes aux touristes avec une réservation confirmée d’une nuit en hébergement touristique. Le port du masque est obligatoire dans les transports publics et dans les taxis. Les frontières sont ouvertes aux voyageurs français depuis le 19 juin, sans restrictions particulières.

Suède

La Suède n’est jamais entrée dans un verrouillage total de ses frontières. Ainsi, elles sont dès à présent ouvertes aux touristes de l’Union européenne, du Royaume-Uni, de la Norvège, de l’Islande, de la Suisse et du Liechtenstein et rouvriront pour le reste du monde le 15 juin 2020.

Suisse

Les frontières suisses ont rouvert au 15 juin pour les pays de l’Union Européenne, l’Association européenne de libre-échange (AELE) et le Royaume-Uni. Le port du masque est obligatoire si vous souhaitez emprunter les transports en commun.

A compter du 14 septembre, tout visiteurs en provenance de l’une des régions ou territoire d’Outre-mer suivant devra se placer 10 jours en quarantaine à son arrivée.

Région Centre-Val de Loire, Région Corse, Région Hauts-de-France, Région Île de France, Région Normandie, Région Nouvelle-Aquitaine, Région Occitanie, Région Pays de la Loire, Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et les DOM-TOM comme la Guyane française, la Guadeloupe, la Polynésie française, La Réunion, la Martinique, Mayotte et Saint-Barthélemy.

Les pays qui n’acceptent pas les visiteurs français

Chypre

A compter du 28 août, les voyageurs français ne sont plus acceptés à Chypre en raison de la résurgence des cas dans le pays. Chypre place en effet la France en catégorie C. Seuls pourront toujours voyager les résidents permanents et les ressortissants chypriotes.

Danemark

Depuis le 29 août, le Danemark n’accepte plus les visiteurs français à l’exception de ceux qui disposent d’un motif légitime et justifié. Les vols en transit seront néanmoins toujours possible.

Finlande

La réouverture des frontières finlandaises pour les touristes français n’est pas encore à l’ordre du jour. Pour l’heure, seuls sont autorisés les voyages pour motifs professionnels, familiaux ou toute autre raison jugée « essentielle », avec une quarantaine de 14 jours à l’arrivée.  Les vols internationaux à destination des aéroports d’Helsinki, Turku et Mariehamn sont à nouveau fonctionnels. Le transit est possible également.

Hongrie

A compter du 1er septembre, les frontières hongroises seront fermées à tous les visiteurs étrangers à quelques exceptions près (résidents étrangers séjournant en Hongrie par exemple, information à confirmer et des habitants de Slovaquie, République Tchèque et Pologne). Les tests réalisés à l’étranger ne seront plus acceptés. Les visiteurs devront effectuer une  quarantaine de 14 jours, durée qui pourra être raccourcie sur présentation de deux tests Covid-19 réalisés à deux jours d’intervalle.

Bien que passer ses congés en France soit vivement recommandé pour limiter les risques, vos vacances en Europe se profilent à l’horizon. Il ne nous reste qu’à vous souhaiter de bonnes vacances !

À lire aussi
Coronavirus : focus sur la situation des voyageurs français
Mars 2020
dans « C'est dans l'air »
Le tourisme à l’heure du déconfinement
Mai 2020
dans « C'est dans l'air »