DubrOVNIk

Vous êtes catégoriques, vous n’êtes jamais allé à Dubrovnik et pourtant la ville vous semble familière ; c’est normal, elle sert de décor à Port-Réal dans la série qui cartonne Game of Thrones.
Une bonne raison d’aller voir de plus près à quoi ressemble la perle de l’Adriatique.

dubrovnik-image-generique

On dit qu’il y a peu de musées à Dubrovnik. C’est vrai, mais ce que vous trouverez en y débarquant est mieux qu’une ville remplie de musées : Dubrovnik est un musée à ciel ouvert.
Les sites touristiques sont concentrés dans la vieille ville qui, pour votre plus grand bonheur, est entièrement réservée aux piétons.
Vous êtes donc vivement encouragés à vous perdre dans les petites ruelles et les escaliers raides qui entourent l’artère principale du Stradun.

Commencez votre exploration de la vieille ville en y pénétrant par la porte Pile. Une fois franchies les portes extérieure et intérieure, vous serez accueillis par la fontaine d’Onofrio.
En forme de rotonde, elle vous rafraîchira lors des grandes vagues de chaleur estivales. A l’autre bout du Stradun, vous trouverez la porte Ploce et sa colonne de Roland, appelée colonne d’Orlando par les locaux. Mais entre ces deux portes, quelques arrêts s’imposent.
Le Palais Sponza, un ancien palais Renaissance, abrite aujourd’hui une exposition permanente à la mémoire des Croates ayant péri durant la guerre qui ravagea le pays dans les années 1990.

dubrovnik-palais-sponza

Le Palais des Recteurs, lui, est devenu le musée de la ville. Le monastère des franciscains et son cloître roman tardif renferme une des plus anciennes pharmacies au monde (elle remonte à 1317 !), pour le plus grand bonheur des hypocondriaques en goguette.

Pour faire une pause, préférez le cloître des dominicains et sa cour ombragée, remplies d’orangers et de citronniers à l’odeur douce mais entêtante.
Poussez également la porte de la cathédrale de l’Assomption pour y admirer un polyptyque de la Vierge attribué au Titien, ainsi que celle de l’église Saint-Basile où sont conservées les reliques du saint-patron de la ville.

dubrovnik-cathedrale-de-l-assomption

Faites un tour dans le port de Dubrovnik
avant de monter sur les remparts qui entourent la cité médiévale. Pour une vue encore plus saisissante sur les toits de tuiles rouges et les dalles de calcaire poli, prenez le téléphérique jusqu’en haut du mont Sdr. Vous embrasserez d’un seul regard toute la ville, la mer et les îles avoisinantes.

Les alentours de Dubrovnik vous offrent également un grand choix d’attractions parmi lesquelles vous ne pourrez que trouver votre bonheur. Pourquoi ne pas embarquer à bord d’un karaka et explorer les criques qui jalonnent la côte en vous prenant pour un pirate de l’Adriatique, sur un bateau aux voiles gonflées par le vent ?
Votre cœur de pirate partira aussi à l’abordage de la presqu’île de Peljasac, dont les murailles, les forts et les tours protégeaient autrefois Dubrovnik des attaques intempestives. Marco Polo, lui, n’était pas un pirate mais bien un explorateur, né à Korčula, non loin de Dubrovnik.

dubrovnik-korcula

En y allant, vous visiterez sa maison natale. La ville, à la forte influence vénitienne, est structurée en arêtes de poisson, ce qui vous préservera du soleil intense des plus chaudes heures du jour si vous décidez de vous y rendre au cœur de l’été.

Enfin, si les décors de Game of Thrones ont déterminé votre envie de partir, n’oubliez pas de vous rendre à l’arboretum de Trsteno. C’est l’un des plus anciens arboretums du pays, où il fait bon déambuler parmi des milliers de plantes exotiques, où se promènent aussi régulièrement la famille Lannister.

dubrovnik-arboretum-de-trsteno

De par sa situation géographique, Dubrovnik vous permet de faire des sauts de puce vers la Serbie ou le Montenegro. En cas de grosse fatigue ou de subite envie d’aller à la plage, ce sont les îles Elaphites qui vous tendent les bras. Quelle que soit votre préférence, vous ressortirez enrichi de votre expérience croate.

A lire aussi : Et la Croatie ?
La Croatie pas si déZagreable

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.