Blog Bourse des Vols > TOP > Les transports insolites dans le monde

Les transports insolites dans le monde

Profitez de votre séjour à l’étranger pour découvrir de nouveaux moyens de transport ! Yaoundé, La Havane ou Ventiane vous feront rêver avec notre top des transports insolites.

Taxi-brousse, Yaoundé, Cameroun
Vivez une expérience africaine en circulant à Yaoundé à bord d’un taxi-brousse. Ces taxis collectifs (voitures, minibus…), qui desservent les périphéries des grandes métropoles, sont en effet les seuls à circuler sur toutes les routes, dont certaines sont difficilement praticables pendant la saison des pluies. Véhicules vétustes, illégaux et inconfortables, les « opeps » stationnent à proximité des gares routières. Après avoir négocié le prix de la course, une dizaine de personnes s’entasse dans le véhicule, 5 ou 6 passagers à l’arrière et jusqu’à 3 à l’avant sans compter le chauffeur ! Le « Petit chauffeur » à l’immense honneur de s’asseoir sur le même siège que le conducteur. Ce n’est que lorsque toutes les places ont été vendues que le véhicule, parfois surchargé de bagages et autres marchandises sur le toit, démarre. La circulation à bord des « clandos » peut certes s’avérer dangereuse, elle reste bon marché et l’un des modes de transport les plus utilisés au Cameroun.

taxibrousse-image-article

Rickshaw, Calcutta, Inde
Si vous souhaitez vous sentir plus en sécurité, vous pourrez embarquer à bord d’un rickshaw à Calcutta en Inde. C’est l’un des derniers lieux qui offre ce moyen de transport à deux ou trois roues. Certains touristes étrangers et riches Indiens se montrent réticents à l’idée d’utiliser ces véhicules. Ils hésitent en effet entre leur volonté de leur assurer un moyen de subsistance et l’envie de se montrer respectueux envers les porteurs. Bon marché, ils vous permettront néanmoins de mieux circuler dans le trafic chaotique de la ville, en particulier pendant les inondations. Arrivée en Inde avec les immigrants chinois, ils remplaçaient les palanquins et autres chaises à porteurs. Le gouvernement a bien tenté de les interdire avant de changer d’avis et de les remplacer petit à petit par une version motorisée. Les rickshaws se présentent sous une forme motorisée, cyclable et manuelle (le chauffeur poussant son chargement en courant). Ils transportent les biens, les personnes et les écoliers.

pulled-ricksha-image-article

Le train suspendu de Wuppertal, Wuppertal, Allemagne
Une fois à Wuppertal, levez les yeux pour tenter d’apercevoir le train suspendu de Wuppertal. Construit en 1901, c’est l’un des principaux moyens de transport de la ville, à la fois un symbole et un monument historique. Rejoignez les 85 000 passagers qui empruntent chaque jour les 13,3 km de lignes ! A l’épreuve des intempéries, il compte 20 stations et circule à une vitesse maximale de 60 km/h. Le billet revient à 2,50 € pour les adultes et à 1,50 € pour les enfants. Ceux qui font le trajet d’un terminus à l’autre (35 min de parcours) peuvent télécharger un audio-guide qui leur fournira de précieuses informations. Le train suspendu ou « un dragon d’acier » possède 25 wagons et un wagon Impérial, le Kaiserwagen, que vous pouvez louer pour des occasions comme des mariages ou des anniversaires. Du personnel en costume se tiendra aussi à votre disposition. Du train, vous aurez un aperçu unique sur le panorama de la ville de Wuppertal.

SB-wuppertal-image-article

Jeepney, Cebu, Philippines
L’un des principaux moyens de transport aux Philippines est le jeepney. Parfait exemple de l’ingéniosité philippine, il est surnommé le « King of the Road ». A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, l’armée américaine a abandonné des centaines de milliers de Jeeps, transformées en véhicules de transport en commun. Ayant conservé le moteur d’origine, les Philippins ont allongé la carrosserie pour lui donner la structure d’un bus. Lorsque vous monterez à l’intérieur, vous vous assiérez sur l’une des deux longues banquettes qui traverse toute la longueur du bus et peut accueillir une vingtaine de personnes. D’autres passagers voyagent sur le toit ou debout sur des marchepieds à l’arrière. Il n’y a pas d’arrêts officiels, seulement une station de départ et une d’arrivée écrits sur les flancs du bus. Chaque véhicule se reconnaît à ses décorations colorées, ses ornements et son nom. Depuis peu, des jeepneys électriques ont fait leur apparition afin de lutter contre la pollution.

Jeepney-image-article

Bamboo train, Battambang, Cambodge
Amateurs de sensations fortes, bonjour ! Installez-vous confortablement sur la natte de la plateforme en bambou de 2,5 m sur 4 m, qui surmonte deux essieux dont l’un est relié par une courroie à un petit moteur. Le bamboo train est un moyen de transport régulièrement utilisé par les locaux tant pour se déplacer que pour transporter des marchandises ou des animaux. Très bon marché, il circule à une vitesse moyenne de 40 km/h sur la voie ferrée. Lorsque vous faites face à un autre « norry », les passagers du véhicule le moins chargé descendent et le conducteur soulève le plateau, enlève les essieux des voies et laisse passer son collègue. Puis, il le remonte, récupère ses passagers, pousse un peu le véhicule avant de grimper dessus et d’actionner le moteur. C’est parti pour un trajet de 14 km aller-retour, un trajet total d’une quarantaine de minutes à travers cette région fertile du Cambodge qu’est Battambang.

bamboo-train-image-article

Roosevelt Island Tramway, New York, États-Unis
New York peut se découvrir d’une manière insolite, à bord du Roosevelt Island Tramway. Si vous embarquez au lever ou au coucher du soleil, vous aurez une vue exceptionnelle sur la ville. Le départ se fait au choix sous le Queensboro Bridge sur Roosevelt Island ou au croisement de 60th Street et de la 2ème Avenue à Manhattan. Toutes les 15 min, une cabine d’une capacité de 110 personne, survole l’East River et longe le Queensboro Bridge. Pensé à l’origine comme un moyen de transport temporaire, le tramway aérien a débuté ses opérations en 1976. Sa vitesse maximale de 28 km/h lui permet d’effectuer le trajet de 1 km en 3 min en moyenne. L’accès aux cabines est uniquement possible avec une MetroCard. Le Roosevelt island tramway est devenu célèbre après être apparu dans des films comme Léon, Spiderman ou des épisodes de la série Spin City. Une fois sur Roosevelt Island, des minibus rouges vous feront parcourir l’île pour 25 cents.

queesboro-bridge-cable-car-image-article

Coco taxis, La Havane, Cuba
Fréquemment utilisé par les touristes à La Havane, le taxi coco est un moyen de déplacement original. Apparu dans les années 1990, il a été conçu pour transporter les visiteurs à travers la ville. Il en existe deux versions, le jaune réservé aux touristes et le noir aux locaux (qui propose des tarifs plus intéressants). Rapides et très agréables en été lorsque la vitesse vous rafraichit le visage, vous pouvez en négocier le tarif en fonction du nombre de passagers et du trajet. Le coco taxi est un tricycle doté d’un moteur de 128 chevaux, avec une carrosserie en fibre de verre en forme de noix de coco, d’où son nom. Vous pouvez y embarquer au maximum à trois passagers. Pour plus de confort et de simplicité, n’hésitez pas à louer un véhicule à la journée ou à l’heure. Le chauffeur ne sera que trop heureux de vous guider à travers La Havane et de partager avec vous des histoires et anecdotes sur la ville.

coco-taxi-image-article

Brewster Ice Explorer, glacier Athabasca, Alberta, Canada
Partez à l’assaut du Glacier Athabasca dans le Parc national de Jasper en Alberta au Canada. Pour ce faire, vous devrez monter à bord d’un Brewster Ice Explorer, un véhicule hybride entre un camion géant et un bus. Le conducteur, qui fait également office de guide, vous fera connaître l’histoire des glaciers au terme d’un trajet de 80 min sur une route en montagnes russes. Au terme du parcours, une marche sur le glacier Athabasca vous attend. Le champ de glace Columbia est le plus important champ de glace des Rocheuses canadiennes. Au fil des années, la neige se transforme en glace et s’écoule par les cols des montagnes, formant des langues de glace que l’on appelle glacier. Le glacier Athabasca est le plus connu d’entre eux. La balade sur ce dernier est accessible aux personnes en fauteuil roulant à condition d’en faire la demande préalable. Ce sera l’occasion de remplir votre bouteille avec de l’eau de glacier pure et fraiche.

ice-transport-image-article

Tracteur lao et Jumbo, Vientiane, Laos
Deux moyens de transport sont principalement utilisés au Laos. Le jumbo est un véhicule à trois roues composé de l’avant d’une moto associée à un attelage. Conçu pour le transport de multiples passagers, les plus grands peuvent même accueillir jusqu’à une vingtaine de personnes. Le conducteur dépose les bagages sur le toit afin de gagner de la place tandis que les voyageurs s’asseyent sur les deux bancs à l’intérieur. Le deuxième est plus atypique. Grimpez dans un tracteur lao, qui consiste en un moteur de tracteur, que le conducteur contrôle grâce à un long guidon, qui tire une carriole en bois ou en métal. Dans les transports les plus élaborés, les passagers sont assis à l’arrière sur des bancs en bois et sont même protégés par un toit. Plus ou moins confortable, il est principalement utilisé dans les campagnes pour le transport de marchandises. Faites votre choix entre confort et originalité.

tracteur-laos-image-article

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.