Blog Bourse des Vols > Focus > London calling

London calling

Royaume du kitsch à outrance et de la vaisselle à l’effigie de la famille royale, Londres est aussi une ville à la croisée des cultures. Embarquez pour un voyage dans la plus grande capitale d’Europe.

londres-02

En arrivant, achetez une Oyster Card. Vous pourrez y charger le montant que vous souhaitez, puis l’utiliser sur tout le réseau des bus et métros londoniens. Dirigez-vous ensuite vers les musées nationaux. Sachez que l’entrée pour les collections permanentes est gratuite, aucune raison de vous priver !
Commencez par la National Gallery, où 2300 tableaux vous donneront le tournis.

londres-01

Concentrez-vous sur les paysages brumeux de Turner, puis filez admirer les œuvres préraphaélites de la Tate Britain. Gratuit toujours, la Serpentine Gallery accueille régulièrement des performances immanquables de Marina Abramović, tandis que les deux espaces des Proud Galleries, à Chelsea et à Camden, vous régalent de leurs expos photos sur le rock. Après une balade le long de la Tamise, vous verrez qu’à la Tate Modern le bâtiment (une ancienne centrale électrique) est aussi réjouissant que les collections. Le Victoria and Albert Museum, lui, vous en apprendra plus sur la mode et les arts décoratifs.

Si vous avez le temps, sautez dans un train à St Pancras, direction Brighton pour la journée. Une balade sur la jetée, le long de la plage, vous mènera droit à la fête foraine du Brighton Pier où vous mangerez une pomme d’amour après un tour de manège. Mais vous n’aurez pas la chance de partir du quai 9 ¾ ! A moins que vous ne préfériez faire une promenade à la cime des arbres à Kew Gardens, après avoir fait le tour des jardins en petit train. A Londres, une pause s’impose pour nourrir les écureuils de Saint James’s Park, au pied de Buckingham Palace.

londres-05

Le doux foyer de Sherlock Holmes et de son acolyte Watson vous attendra au 221B Baker Street. Une opportunité unique de vous faire prendre en photo avec sa célèbre casquette ! Les passionnés de théâtre se rueront sur la reconstitution du Shakespeare’s Globe avant de se perdre dans les petites rues qui serpentent tout autour du théâtre. Montez également à bord du HML Belfast, un navire de la Deuxième Guerre Mondiale. Attention aux têtes, le plafond est bas. Changement de quartier, cap sur Liverpool Street pour admirer les maisons en briques rouges typiques, puis sur Portobello Road pour les jolies façades aux tons pastel.

londres-04

Vous êtes à deux pas de Notting Hill, mais ne cherchez pas la porte bleue de Hugh Grant, le libraire le plus sexy de Londres, elle a été repeinte en noir pour tromper les curieux. Faites un tour au marché du coin, et dirigez-vous vers Camden pour faire un break sur la colline de Primrose Hill.

londres-03

Les vitrines du Dover Street Market vous narguent avec une mode pointue mais excessivement chère. Brick Lane et son immense friperie Beyond Retro vous permettra de jouer à trouver la plus belle robe de princesse des années 80 pour compenser. Passez acheter un disque chez Rough Trade East, vous entendrez peut-être un concert organisé à l’improviste par de jeunes rockers aux cheveux longs et aux pantalons serrés. C’est aussi ça, l’effet Brick Lane. Vous retrouverez l’atmosphère du Swinging London du côté de Carnaby Street, avant de faire un dernier stop chez Harrod’s, au deuxième étage. C’est le paradis des décorations de Noël, et ce 365 jours par an.

Devenue une destination incontournable en Europe, Londres ne cesse de surprendre. Séjour après séjour, vous ne vous lasserez jamais tant il y a à découvrir.

A lire aussi : A la découverte du Royaume-Uni
Good morning London

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.