10 activités gratuites à faire à Rome

Rome est l’une des villes les plus visitées au monde. Pas de raison pour que les petits budgets soient laissés pour compte ! La Ville éternelle compte de nombreux sites et activités accessibles gratuitement. En cette Saint-Valentin, suivez notre top pour visiter la capitale italienne sans débourser un sou et faire plaisir autrement à votre partenaire.

1- Visiter la Basilique Saint-Pierre

Nul besoin d’être croyant pour visiter la Basilique saint-Pierre, qui est sans doute l’un des édifices religieux les plus célèbres au monde. Le siège de la papauté vous surprendra par ses dimensions monumentales (la basilique peut accueillir jusqu’à 20 millions de personnes !) et la beauté de ses intérieurs, qui contiennent notamment des œuvres de Michel-Ange (la fameuse Pieta) et du Bernin (le Baldaquin). Il ne vous sera demandé aucun droit d’entrée (sauf pour monter dans la coupole), en revanche une tenue décente est exigée.

2- Remonter le temps dans le cirque Maxime

La plupart des monuments antiques de Rome (le Forum, le Colisée, les termes de Caracalla) sont payants, mais par le cirque Maxime ! Il s’agit du plus grand hippodrome de Rome, qui accueillait autrefois principalement des courses de char ou des processions. A l’époque, le cirque Maxime était donc l’un des hauts lieux du divertissement. Ce site historique a été rénové et rouvert au public dernièrement, en novembre 2016. Chacun peut s’y promener à l’envi et imaginer ce qu’était la vie d’un Romain durant l’Antiquité !

3- Prendre le pouls de la piazza Navona

La piazza Navona (place Navone) figure incontestablement parmi les plus belles places de Rome. Sa forme ovale et allongée ne doit pas vous surprendre : la place a été construite sur les ruines d’un ancien stade. Elle est un magnifique exemple d’architecture baroque : la piazza Navona compte trois fontaines (celles de Neptune, des Quatre-Fleuves et du Maure), un obélisque, plusieurs églises et un palais, celui de la famille Pamphilj ! Le tout agrémenté de façades colorées et de terrasses ensoleillées sur lesquelles vous pourrez rester en admiration autant que vous le voudrez.

4- Découvrir le Panthéon

Le Panthéon de Rome est l’un des monuments antiques les mieux conservés au monde, resté quasiment intact depuis sa construction à l’époque de l’Empereur Hadrien (IIe siècle après J.-C.). Seul changement, il a été transformé en église au VIIe siècle. On peut y entrer gratuitement, alors ne vous privez pas ! A l’extérieur, vous ne pourrez pas manquer les 16 colonnes massives et la dédicace du fronton et à l’intérieur, la gigantesque coupole de 43 mètres de diamètre percée d’un puits de lumière ainsi que les tombeaux de certains rois.

5- Faire un vœu à la fontaine de Trevi

A proprement parler, l’activité n’est pas 100 % gratuite ! Si vous voulez suivre la tradition, il vous faudra vous munir de deux pièces de monnaie et les jeter dans la fontaine, l’une pour faire un vœu, l’autre pour revenir à Rome au cours de votre vie ! Bien sûr, vous pouvez aussi tout simplement admirer cet immense plan d’eau devenu l’un des symboles les plus renommés de la capitale italienne. Édifiée au XVIIIe siècle, la fontaine a la forme d’un temple et représente au centre Neptune, allégorie de l’océan.

6- Se promener dans la Villa Borghèse

La Villa Borghèse est le parc romain par excellence. S’y promener est un vrai plaisir, tant pour l’ambiance bucolique qui y règne que pour le raffinement et l’élégance de ses éléments paysagers. Vous pourrez déambuler dans 80 hectares de jardins, agrémentés de statues, d’un petit temple néoclassique, d’un lac, de fontaines et de terrasses, notamment celle du Pincio de laquelle vous aurez une vue splendide sur Rome. Le parc s’appelle « Villa » tout simplement parce qu’il était attenant à la villa des Borghèse, une célèbre famille romaine.

7- Mettre sa main dans la Bocca della Verita

La Bocca della Verita (la Bouche de la Vérité) est une attraction mystérieuse de Rome ! Cette sculpture, que vous trouverez dans le portique de l’Église de Santa Maria in Cosmedina, représente un visage masculin dont la bouche est creuse. On peut donc y glisser la main, mais non sans risque ! Selon la légende, la Bocca della Verita dévorerait la main des menteurs qui s’y aventureraient. En revanche, mieux vaut s’armer de patience, la queue est souvent longue pour parvenir jusqu’à cette sculpture mythique et immortaliser son passage par une photo.

8- Trouver des œuvres d’art dans les églises

Presque tous les musées d’art de Rome sont payants. En revanche, il y a un moyen de découvrir des œuvres célèbres sans rien payer : ouvrir les yeux dans les églises, car certaines ont acquis des œuvres d’art renommées ! Quelques exemples : vous trouverez des peintures du Caravage dans les églises Saint-Louis-des-Français, Santa Maria del Popolo ou Sant’Agostino, des peintures de Rubens et des fresques de Pietro da Cortona dans la Chiesa Nuova ou encore des sculptures du Bernin dans les églises Santa Maria della Vittoria et San Francesco d’Assisi.

9- Flâner sur le pont saint-Ange

Le pont saint-Ange et le plus connu de Rome et certainement l’un des plus beaux. Il enjambe le Tibre et est placé sous le regard du château du même nom. Il est très agréable d’y passer, non seulement parce que ce pont est en zone piétonne, mais surtout parce que la promenade est agrémentée de nombreuses statues, toutes dessinées au XVIIe siècle par Le Bernin. Ces 10 personnages de pierre représentent des saints et sont tous plus finement travaillés les uns que les autres.

10- Admirer la vue du mont Janicule

Les Romains surnomment souvent le Janicule (Gianicolo) la « 8ème colline de Rome ». Ce mont se trouve dans le quartier du Travestere, sur la rive gauche du Tibre. Il faut avoir le courage de grimper jusqu’à son sommet, mais le jeu en vaut la chandelle ! En haut, vue imprnable sur la Ville Éternelle, avec en ligne de mire le Château saint-Ange, le Colisée, le Champ de Mars, le Panthéon… Quelques jolis monuments sont également à admirer dans les environs, comme la statue de Garibaldi, le mémorial de la Guerre d’Indépendance, l’Église San Pietro in Montorio ou encore la fontaine dell’Acqua Paola.

Bonus : si vous désirez vraiment visiter les musées romains, ordinairement payants, sachez que c’est possible à certains moments de l’année ! Les musées du Vatican sont notamment gratuits chaque dernier dimanche du mois et de nombreuses institutions publiques ouvrent leurs portes gratuitement au public durant la Semaine de la Culture (la date varie en fonction des années).

À lire aussi
Top des villes italiennes
Août 2015
dans « Les incontournables »
Splendeurs de Rome
Mars 2015
dans « Les incontournables »