Chicago en 10 activités

Chicago est la 3ème ville des États-Unis, juste derrière New York et Los Angeles. La capitale de l’Illinois, que ses habitants surnomment « Windy City » en raison de son climat venteux, est plus dynamique et attractive que jamais. 10 activités à faire dans la plus américaine des métropoles !

1) Vue(s) sur la ville

Chicago a longtemps été réputée dans le monde entier pour abriter le plus haut gratte-ciel de la planète : la Willis Tower (anciennement appelée Sears Tower). Haute de 442 mètres, elle a été dépassée depuis par d’autres géantes aux Émirats Arabes Unis, en Chine, en Malaisie et même à New York mais demeure un symbole du gratte-ciel à l’américaine. A l’étage 103, les visiteurs peuvent profiter d’une vue imprenable sur Chicago, notamment grâce au sol en plexiglas. Vertigineux s’abstenir ! Autre option pour une vision à 360° sur la ville : le John Hancock Center. Un peu moins haut (344 mètres), mais tout aussi envoûtant. Au 96e étage, sirotez une boisson en regardant le soleil se coucher sur Chicago ou en admirant les illuminations de la nuit (le John Hancock Center ne ferme qu’à 23h)… le charme opère à coup sûr.

 

2) Découverte du quartier du Loop

En anglais, « loop » signifie « boucle ». Le quartier tire en fait son nom du tramway, aujourd’hui remplacé par un métro aérien, qui effectuait autrefois un parcours circulaire. Le Loop est sans doute le quartier le plus fréquenté de Chicago ! C’est là qu’ont vu le jour les premiers gratte-ciel de la ville et que s’est installé le quartier des affaires, le 2ème des États-Unis après celui de New York. C’est dans le Loop que vous verrez les bâtiments les plus emblématiques de Chicago : le Théâtre, la Bibliothèque Publique, mais aussi le Carbide & Carbon Building et ses motifs en feuilles d’or, emblématique de l’architecture Art Déco ou encore l’Hôtel de Ville. Les buildings du Loop sont des références en matière d’architecture, et de nombreuses visites sur ce thème sont proposées dans le quartier.

 

3) Visite de l’Art Institute

Chicago peut se targuer d’abriter des institutions culturelles de renom. Parmi elles, l’Art Institute of Chicago rayonne à travers tout le pays. Ce vaste musée est le 2ème plus grand musée des États-Unis, après le MoMA. Ses collections sont gigantesques – pas moins de 300 000 œuvres d’art – et prestigieuses. L’Art Institute accueille notamment des peintures impressionnistes et post-impressionistes et des pièces contemporaines. Depuis 2009, le musée compte également une aile dédiée à l’art moderne. Parmi les chefs-d’œuvre les plus réputés, vous pourrez voir de vos propres yeux du Van Gogh (La Chambre de Van Gogh à Arles), du Seurat (Un dimanche après-midi à l’île de la Grande Jatte) ou encore l’American Gothic de Wood et le Nighthawks de Hopper.

 

4) Pause gourmande

Chicago se découvre également au gré de ses spécialités culinaires. Très appréciée des gourmands, la ville est connue pour son plat phare, la pizza deep dish, qui fait le bonheur de Barack Obama ! Cette pizza ressemble en fait à une quiche, car elle est cernée d’une croûte épaisse et se veut très dense. A l’intérieur, une couche généreuse de mozzarella, de la sauce tomate et des ingrédients au choix. Un incontournable à goûter au moins une fois lors de son séjour, et plus si affinités. Pour l’heure du goûter, direction Franklin Street et la boutique Doughnut Vault. Impossible de la manquer : la file d’attente pour s’y procurer les légendaires donuts va souvent jusque dans la rue. Votre patience sera récompensée, car ces douceurs sucrées font l’unanimité non seulement dans tout Chicago, mais aussi dans le pays.

 

5) Instant détente au Millenium Park

Millenium Park, qui porte bien son nom, a été conçu à l’aube du nouveau millénaire. Cet espace vert, implanté au cœur de la ville, est un lieu idéal pour se détendre. En hiver, on peut y faire du patin à glace et en été, apprécier les pelouses pour des pique-niques improvisés, écouter les musiciens qui viennent spontanément s’y produire ou se rafraîchir sous les jets d’eau de la Crown Fountain. Une attraction attire les visiteurs en toute saison : la Cloud Gate (la Porte des nuages), une sculpture d’Anish Kapoor que les habitants ont rapidement surnommée « The Bean » (le Haricot) en raison de sa forme. Avec sa surface lisse et argentée, cette œuvre d’art reflète le ciel, les gratte-ciel et la silhouette de quiconque s’en approche. Les Chicagoans l’ont adopté et le considèrent aujourd’hui comme le symbole de leur ville.

 

6) Séance shopping sur Magnificent Mile

Vous êtes au bon endroit à Chicago s’il vous prend une envie de shopping. Direction la Michigan Avenue, et plus particulièrement la section de Magnificent Mile (Mag’ Mile pour les intimes). Cette artère, parmi les plus fréquentées de Chicago, s’étend sur un mile, soit 1,6 kilomètre dédié au shopping et est souvent surnommée les « Champs Élysées » de Chicago) ! Toutes les grandes enseignes sont réunies ici, des boutiques de luxe aux chaînes en passant par les magasins branchés. De quoi donner le tournis aux fashionistas ! Juste à côté, le magasin Macy’s (sur State Street) s’étend sur pas moins de 10 étages. A voir également sur l’avenue, la Water Tower, Tribune Tower, le siège du journal le Chicago Tribune et le Wrigley Building, dont l’architecture s’inspire de la Giralda de Séville.

 

7) Un peu de science au MSI

Pas besoin d’être un scientifique confirmé pour visiter le Musée des sciences et de l’industrie de Chicago (appelé ici le MSI – Museum of Science and Industry) ! Un peu de curiosité suffira dans cette institution qui séduit aussi bien les petits que les grands et qui s’intéresse à la science et à l’innovation sous toutes ses formes. Il s’agit tout simplement du plus grand musée sur le thème de la science dans le monde entier. Une maquette de Chicago, un sous-marin allemand de la Seconde Guerre mondiale, des robots au travail, des films en 3D projetés sur écrans géants et même un Boeing 727 dotés d’un simulateur de vol, telles sont les animations et découvertes qui vous attendent. Sachez que le Musée est partenaire du CityPass de Chicago.

 

8) Promenade sur les rives du lac Michigan

Chicago bénéficie d’une situation exceptionnelle : la ville est implantée sur les rives du lac Michigan, l’un des cinq Grands lacs d’Amérique du Nord. Ses dimensions sont si grandes (57 700 km² de superficie) qu’on se croirait presque face à la mer. Le lac Michigan borde Chicago sur une quarantaine de kilomètres, largement de quoi faire de belles balades au grand air ! Pour une pause détente, baignade ou volley-ball, rendez-vous sur Oak Street Beach, la plus célèbre des plages de la ville. Si c’est de l’animation que vous cherchez, direction Navy Pier. Cette jetée s’avance dans le lac sur plus d’un kilomètre de long. Lieu familial par excellence, elle accueille un parc d’attraction, des restaurants, des boutiques et un musée pour les enfants. C’est également de là que partent les bateaux de croisière desquels vous aurez une vue exceptionnelle sur la skyline de Chicago.

 

9) En tribune pour un match !

Plus qu’un passe-temps, le sport est une institution à Chicago, la capitale du sport aux États-Unis. Faites comme les habitants et profitez de votre passage pour assister à un match et défendre l’une des équipes avec ferveur ! Parmi les sports les plus pratiqués ici, on trouve notamment le baseball, et ses deux grandes équipes, les White Sox et les Cubs. Leur stade, celui de Wrigley Field, est l’un des plus anciens du pays et dispose toujours d’un tableau d’affichage manuel. Le basketball est également un sport très suivi des locaux, qui se pressent pour voir les joueurs des Chicago Bulls. Et depuis quelques années, le hockey déchaîne aussi les passions ! L’équipe de Chicago (les Blackhawks), qui a remporté deux fois la Stanley Cup depuis 2010, joue au stade United Center. Ambiance garantie !

 

10) Une soirée en musique

L’autre institution à laquelle vous ne couperez pas, c’est la musique. Plus précisément le blues, dont l’histoire est liée à la ville de Chicago. Pendant l’entre-deux-guerres, toute une partie de la population noire du sud du pays s’est réfugiée dans l’Illinois, et particulièrement à Chicago, pour fuir la ségrégation. Ces hommes et ces femmes ont apporté avec eux le blues. A Chicago, la tradition s’est perpétuée et l’on en joue encore dans de nombreux bars et clubs, comme le Buddy Guy’s Legends (S. Wabash avenue) ou le Rosa’s Lounge (W. Armitage avenue) pour ne citer que les plus célèbres. Un festival du blues est également organisé chaque année en juin. Cela dit, d’autres genres musicaux sont aussi très représentés en ville, notamment le jazz et le rock et il n’est pas rare de croiser des musiciens qui font partager leur talent à la rue l’espace de quelques minutes.

 

A lire aussi : Chic(art)go