Porto vous bien !

Bercée par les mouvements lents du Douro, Porto est une ville au charme ancien. Profitez de sa proximité avec l’océan Atlantique pour respirer un grand bol d’air marin et y passer quelques jours.

Situé sur les hauteurs, le quartier de la Ribeira, le centre historique de la ville, est organisé autour de la gare Sao Bento dont la salle des pas perdus narre aux voyageurs en transit et aux touristes en goguette des batailles épiques à grands coups d’azulejos. A l’intérieur de la gare, une balance vous indiquera votre horoscope du jour et votre poids, ce qui vous permettra de savoir quelle est votre marge de manœuvre pour vous bourrer de pasteis de nata, petits flancs saupoudrés de cannelle absolument délicieux.

Bon à savoir : mise en service en 1896, la gare dessert Minho et le Douro. Les guichets de vente de billets, oubliés lors de la construction, ont été ajoutés par la suite.

A quelques pas, le Palacio da Bolsa, construit en 1834, vous ouvre ses portes : si la cour intérieure, ses arcanes et sa verrière sont somptueux, c’est sa salle arabe qui en fait une visite incontournable de Porto. Autrefois salle de bal, sa décoration est calquée sur celle de l’Alhambra de Grenade, une touche portugaise en plus. En déambulant dans la Ribeira vous passerez devant la Cathédrale, l’Église Sao Francisco, l’Église Santa Clara et toutes leurs dorures, ainsi que devant le marché couvert Ferreira Borges et sa structure métallique rouge. Ne soyez pas surpris si vous n’y trouvez pas de quoi préparer votre déjeuner, le marché est devenu un centre culturel. Au fil de la Rua das Carmelitas ou de la Rua das Flores, vous assisterez à l’une des grandes traditions de la ville, si le temps le permet : le linge fraîchement lavé séchant à la fenêtre qui se balance doucement au gré du vent.

Bon à savoir : bâtiment de style néoclassique, le Palacio da Bolsa est situé dans une zone classée à l’UNESCO.

Au cours d’une promenade le long du Douro, vous découvrirez pourquoi la ville est surnommée la « cité des ponts ». Enjambant le fleuve et reliant pour certains Porto à Vila Nova de Gaia (où vous vous rendrez pour faire du shopping dans les grands magasins ou pour visiter les caves qui ont fait la notoriété de la région), les ponts sont emblématiques de la ville. C’est le pont Dom Luis I, un arc de métal conçu par un élève de Gustave Eiffel, qu’il vous faudra emprunter pour rejoindre Vila Nova de Gaia. Prenez votre temps pour admirer la vue, il a deux chemins piétons. Un peu plus loin, c’est Gustave Eiffel en personne qui a dessiné le pont Maria Pia. Vous reconnaîtrez le travail de l’ingénieur en raison de la ressemblance de la structure métallique du pont avec celle de la Tour Eiffel.

Bon à savoir : Porto doit son surnom à ses six ponts, qui incluent notamment le pont Arrábida, le pont São João, le pont du Freixo et le pont Infante D. Henrique.

Si vous avez le temps, sautez dans un vieux tram orange et longez le fleuve. En trente minutes à peine, vous atteindrez l’océan Atlantique. Si vous ne l’avez pas, descendez à l’arrêt qui se trouve devant l’ancien Palacio de Cristal. La voûte verte, ultime vestige du Palais, ne vous séduira sans doute pas plus que ça mais vous succomberez sans aucun doute au charme du parc qui l’entoure. Avec ses fontaines et ses paons en liberté, c’est le lieu où vous retrouver en amoureux. Le Musée Romantique ne s’y est pas trompé, c’est ici, dans un manoir à l’anglaise, qu’il a installé ses collections de meubles et de tableaux.

Les ruelles, les jardins, le linge aux fenêtres, les berges du fleuve, les églises un peu partout, tout contribue à donner à Porto un air indéniablement romantique. En vous perdant dans les rues de la ville, vous aurez tout à y gagner.

En pratique

Comment s’y rendre : Ryanair et Vueling proposent des vols directs à direction de Porto en 2h15 environ.
Se déplacer : En achetant la Porto Card, vous pouvez utiliser librement et gratuitement les transports en commun de la ville pendant une durée définie. Ils comprennent six lignes de métro, un réseau de bus (STCP) et trois lignes de tramway.
Langue : le portugais est la langue officielle, mais l’anglais et le français sont très développés.
Décalage horaire : il y a -1h décalage horaire en été et en hiver.

À lire aussi
Porto un toast aux vacances !
Août 2015
dans « Les incontournables »