Billet d’avion : fini le « All inclusive » !

Si le prix des billets d’avion baisse, celui des ancillaires augmente. Découvrez quels sont ces frais annexes qui font grimper les tarifs

Le prix des billets baisse mais celui des ancillaires augmentent. Les compagnies aériennes proposent des billets de plus en plus bas. Si, auparavant, les billets étaient relativement chers, plusieurs services étaient inclus : le passager bénéficiait, peu importe sa classe de cabine, d’un plateau-repas, d’un kit confort, voire même d’une assurance. Mais c’était auparavant…

Que prévoir de payer en plus de son billet d’avion ?

Aujourd’hui, sur un vol un vol Paris-New York en classe « économique tango » d’Air Canada par exemple, aucun service n’est offert. Comprenez, moins vous payez, moins vous recevez. Ces recettes annexes peuvent dépasser 30 % du chiffre d’affaires pour les compagnies low-costs tels que Ryanair, Wizz Air. Face à la diversité de ces offres et services payants, Bourse des Vols vous rappelle les produits à payer en plus de son billet.

Les frais de bagages

Presque tout est facturé : la possibilité d’emporter des bagages supplémentaires, le bagage en cabine (cas de Ryanair), la priorité sur la livraison des bagages à l’arrivée. Les frais de bagages représenteraient à eux seuls 60 % des recettes des compagnies low cost.

Choix du siège

39 % des compagnies font payer le service « sélection du siège » ou « espace pour les jambes » pour les classes économiques. D’après Vueling, on peut estimer à plus de 12 euros pour une place XXL et espace pour les pieds ou plus de 6 euros pour une place à l’avant de l’appareil.

Assurance

Elles restent importantes car il y a toujours des imprévus voire un souci particulier qui empêcherait de prendre le vol prévu. Les assurances représentent entre 20 et 24% des frais ancillaires. Comptez en moyenne 10 euros supplémentaires pour une assurance annulation.

Nourriture

Les offres payantes de boissons et de nourriture à bord représentent plus de 20 % des recettes, prix en augmentation car selon IATA, plus de 65 % de la restauration à bord est payante. Par exemple, le café qui était gratuit est désormais payant sur les vols low cost, le petit noir est à 1,50 euro et 7 euros le sandwich, selon les compagnies.

Réservation hôtel

L’hébergement sur place ne fait pas partie intégrante du prix du billet d’avion, mais sa réservation est désormais proposée par toutes les compagnies, traditionnelles aussi bien que low cost. En effet, arriver dans un pays différent est souvent stressant surtout si l’atterrissage est prévu à 2 heures du matin. Certaines compagnies offrent des prestations complémentaires terrestres en partenariat avec des hôtels ou des services de location de voitures. Ce qui représente environ 3 % supplémentaires de commissions générées.

Autres loisirs pendant le vol

Sur des low cost (par exemple AirAsia) aussi bien que sur des compagnes régulières (par exemple Air Europa) on a également avoir d’autres options pour profiter d’un vol plus confortable. Des offres telles que la location d’une tablette avec accès à une bibliothèque de films ou l’achat d’un kit confort pour le trajet (oreiller, bandeau pour les yeux).

Les compagnies ne manquent pas d’inspiration pour vendre des services et offres aux passagers. Il est important de choisir quels services sont adaptés à vos besoins lors de votre vol, court ou long-courrier. Certes, il est intéressant de faire une bonne affaire en achetant un billet low-cost mais il est aussi très important de prendre en considération les services annexes pour plus de sécurité et d’aisance.

À lire aussi
Réserver un billet d'avion pas cher
Septembre 2015
dans « Optimiser mon budget »
Comment s’occuper en vol ?
Septembre 2015
dans « Pendant mon vol »