Comment s’occuper en vol ?

En préparant votre voyage, vous devrez également penser à la façon dont vous allez vous occuper pendant votre vol moyen ou long-courrier. Musique, films, lecture ou encore travail, de nombreuses possibilités s’offrent à vous.

 

Activité Ô combien indémodable, la pratique de la lecture s’est modernisée au fil des années. Tandis que les puristes s’accrocheront au livre papier, les voyageurs plus dans l’air du temps s’envoleront avec une liseuse ou une tablette. D’une capacité de stockage variée selon les modèles, ces appareils permettent d’embarquer avec soit une grande quantité de livres, journaux et magazines sans s’inquiéter de l’espace qu’ils pourraient occuper dans le sac.

Rien ne vous empêche cependant d’acheter des journaux ou magazines avant le départ, afin de jouir de votre vol en toute tranquillité. Vous pouvez également profiter du magazine de bord, avec ses guides touristiques, ses articles de voyages et ses diverses interviews.

Si au contraire vous êtes plus cinéphile, pourquoi ne pas vous faire-vous une toile ? Selon les compagnies aériennes, vous aurez accès à un choix plus ou moins large de films et séries en tous genres, action, horreur, romance, thriller, documentaire ou encore science-fiction. La sélection est à même de satisfaire les voyageurs les plus difficiles.

Il est également possible d’accéder à certains programmes en direct, à l’image des évènements sportifs ou à des chaînes internationales. Des programmes sont prévus pour les adultes comme pour les enfants, qui pourront regarder des dessins animés. Équipés de vos propres écouteurs ou de ceux fournis, laissez-vous happer par les écrans individuels.

 

A bord d’un certain nombre d’appareils, vous avez la possibilité d’écouter la radio. Divers programmes sont ainsi diffusés, différents selon votre destination finale. Il vous est aussi possible d’écouter de la musique grâce aux albums et chansons mis à disposition. Là encore, la programmation dépend de votre compagnie. C’est cependant un excellent moyen de découvrir de nouveaux artistes. Si les playlists vous paraissent limitées ou vieillottes, il ne vous reste qu’à écouter votre propre musique dans sur appareil audio.

Vous souhaitez faire de nouvelles rencontres ? Pourquoi attendre la Journée des voisins? Il vous suffit d’entamer la discussion avec la personne assise à côté de vous ! Prenez cependant garde, car c’est quitte ou double. Vous pouvez être chanceux et tomber sur le plus gentil des passagers, avec lequel vous aurez la plus délicieuse des conversations. Ou vous pouvez être abordé le premier par quelqu’un qui ne fera que parler durant l’intégralité du vol ou qui ne fera que se plaindre. Le premier pas est certes malaisé, mais qui qui sait, au final vous allez peut-être nouer une grande et belle amitié.

Coussin tour de cou ? Check. Boules quies ? Check. Masque de sommeil ? Check. Couverture ? Check. Il n’y a pas à dire, vous êtes prêt. Et si en plus, vous avez la chance de disposer d’un siège inclinable, d’un pitch suffisant ou d’une place stratégique, alors, vous êtes plus que prêt à plonger dans les bras de Morphée. Peut-être faites-vous parti de ces chanceux qui s’endorment à peine l’appareil dans les aires. Si tel n’est pas le cas, prenez le temps de bien vous installer et de vous préparer vos (longues) heures de sommeil. En effet, en cas de mauvaise préparations, vous risquez de vous réveiller fatigué, courbaturé, grincheux ou pire, de ne pas dormir du tout, débutant ainsi vos vacances du mauvais pied.

 

Certains voyageurs préparent leur voyage à la dernière minute, jusqu’à dans l’avion. Un vol moyen ou long-courrier est en effet l’occasion parfaite de peaufiner les derniers détails, voire de carrément prévoir son séjour. Si vous avez noué connaissance avec votre voisin, peut-être partagera-t-il son expérience ou ses conseils avec vous. Ou alors vous pourrez glaner des idées dans le magazine de bord. Il n’est jamais trop tard pour modifier un itinéraire, ajouter une visite ou découvrir de nouveaux lieux.

Ou alors, vous pouvez utiliser votre temps de vol pour travailler. Eh non, le travail en avion n’est pas l’apanage des hommes d’affaires. Parti pour décompresser, vous prenez cependant le temps de travailler sur quelques dossiers avant que l’appareil n’atterrisse et que les vraies vacances ne commencent. Les prises électriques installées dans les différentes classes permettent désormais à tous de recharger ses appareils, qu’il s’agisse de tablettes, d’ordinateurs portables, de téléphones ou encore de liseuses.

Vous êtes désormais plus que prêt à vous envoler en toute quiétude.

A lire aussi : Bien dormir sur un long courrier
Quelles destinations lointaines en vol direct depuis Paris ?