Découvrir une destination comme un local

Voyager, c'est bien. Se fondre parmi les habitants, c'est mieux ! Pour ne plus vous comporter comme un touriste, découvrez des astuces pour devenir un voyageur respectueux.

Lorsqu’on voyage, les circuits organisés et club-vacances qui proposent des excursions à la journée sont de bonnes options pour profiter d’un séjour en toute sérénité. Mais de plus en plus de voyageurs organisent eux-mêmes leurs vacances. S’intégrer à la vie de la population devient alors primordial pour optimiser son budget. On vous dit tout.

Le guide local, l’astuce des angoissé(e)s

Vous n’êtes pas un baroudeur dans l’âme et l’inconnu vous effraie. Mais vous ne voulez pas passer à côté de l’aventure que représente l’exploration d’une autre ville et d’une autre culture non plus. Dans ce cas, faites appel à un guide local qui vous fera découvrir avec passion l’histoire et les lieux incontournables de sa ville natale. Toujours de bon conseil, il vous orientera également vers les endroits où les locaux ont leurs habitudes, vous permettant de faire une incursion dans la vie quotidienne du pays. Des plateformes telles que Global Greeter Network recense des associations d’hôtes d’accueil qui proposent leurs services gratuitement dans diverses destinations pour un séjour 100 % authentique.

Loger chez l’habitant, le bon plan des champions

L’hôtel est une solution confortable pour se reposer après une journée riches en visites et découvertes. L’hébergement reste toutefois la deuxième plus grosse dépense d’un voyage. Pour faire des économies, rien ne vaut alors le logement chez l’habitant ! Le couchsurfing ou le volontariat touristique ont la cote ces dernières années et ce n’est pas pour rien. Outre le fait de se voir offrir le gîte et le couvert, ces pratiques vous donnent l’opportunité de vivre au plus près des habitants et parfois, d’être hébergé(e) dans des endroits on ne peut plus atypiques.

Manger local, goûter à la culture sans se ruiner

On ne le dira jamais assez : la gastronomie d’un pays est le meilleur reflet de sa culture. Les habitudes alimentaires islandaises ne sont pas celles du Pérou et tous les plats, résultant pour certains d’une tradition, ont une histoire à raconter. Outre cet aspect, elle peut bien souvent vous permettre de vous restaurer pour des sommes dérisoires. Alors promenez-vous dans les rues commerçantes ou sur les marchés locaux et au détour d’un étal, goûtez à ce qui vous fait envie ou ce qui vous semble typique du pays.

Les moyens de transport, une histoire de rencontres

Les modes de transport locaux sont le meilleur moyen de rentrer en contact avec la population locale. Prenez un tuk-tuk en Asie ou encore un Coco Taxi à Cuba et tout en découvrant la ville, discutez si possible avec votre chauffeur pour en savoir davantage sur les lieux par lesquels vous devez absolument passer ou celui auquel il vous emmène. Néanmoins, le moyen de transport n°1, celui qui vous permettra de faire le plus de rencontres et de ne dépenser que des calories, reste la marche à pied. Apprenez à vous perdre : en plus de tomber sur des lieux qui ne sont peut-être pas référencés dans les guides, vous aurez une bonne raison d’arrêter les passants.

À Rome, faites comme les Romains et nous inquiétez plus de la note finale !

À lire aussi
Voyager en Europe avec un budget serré
Octobre 2018
dans « Optimiser mon budget »
Astuces pour économiser durant ses vacances
Novembre 2017
dans « Optimiser mon budget »