Tirana l’inattendue à prix doux

Envolez-vous pour Tirana ! Trésor caché en Albanie, vous découvrirez cette ville à travers ses monuments et sa gastronomie

Capitale de l’Albanie, Tirana est une destination bon marché encore méconnue. Pourtant, elle possède plusieurs atouts pour séduire ses voyageurs. Bourse des vols vous emmène à la découverte de cette ville authentique.

Comment s’y rendre ?

Tirana est aussi accessible que ses tarifs. Transavia est la seule compagnie aérienne reliant directement la France à l’aéroport Tirana-Nënë Tereza-Rinas. Les départs s’effectuent les jeudis et dimanches depuis l’aéroport Paris-Orly, pour un vol d’environ 2h30. Vous pourrez dénicher des vols simples à partir de 44 € selon les périodes. D’autres compagnies aériennes comme Alitalia, KLM, Lufthansa ou Air France assurent également la liaison, mais il vous faudra compter au moins une escale. Le prix moyen du billet d’avion aller-retour sans escale est de 328 €. Vous pourrez aussi décoller de province avec des vols au départ de Lyon ou Nice ou des aéroports secondaires comme Genève ou Bruxelles (vols directs).

Les bons plans de Bourse des Vols :

Profitez d’un vol aller-retour de Paris-Orly à Tirana du 06/02/2020 au 09/02/2020 à partir de 119 €.

Envolez-vous vers Tirana depuis Paris-Orly du 02/02/2020 au 09/02/2020 à partir de 113 €.

Une destination qui vaut le détour

Tirana et ses habitants sont accueillants et chaleureux. C’est une ville authentique et culturelle où vous pourrez découvrir l’histoire tourmentée du pays. En effet, son passé est marqué par l’invasion de Mussolini en 1939, l’ascension du régime fasciste, puis la dictature répressive communiste menée par Enver Hoxha. Nombre des bâtiments de la ville portent encore les stigmates de la période communiste. Côté budget, Tirana est bon marché. En moyenne, pour 25 € vous pourrez passer une nuit dans un hôtel confortable et vous offrir un bon repas pour 12 €. Vous êtes prêt à décoller ?

Que faire à Tirana ?

De nombreux sites touristiques et activités vous attendent dans la ville albanaise pour des tarifs tout doux.

  • Découvrir le passé communiste de l’Albanie au Bunk’Art

Immergez-vous dans l’histoire communiste du pays en visitant deux bunkers (Bunk’Art 1 et Bunk’Art 2). Érigés dans les années 1970 par le dictateur Enver Hoxha, ils exposent aujourd’hui les conditions de vie des albanais entre 1945 et 1991.

Tarifs : Bunk’Art 1 : 300 LEK (≈ 2,50 €) – Bunk’Art 2 : 500 LEK (≈ 5 €)

  • Enchaîner avec le Musée national d’Histoire de Tirana

Vous y appendrez tout ce qu’il faut savoir sur le peuple albanais, de l’Antiquité à nos jours. Le plus grand musée du pays se distingue par sa façade recouverte d’une grande mosaïque.

Tarifs : Musée national d’Histoire : 200 LEK (≈ 1 60 €)

  • Passer devant les bâtiments de l’époque communiste

La plupart de ces monuments se situent aux abords de la place Skënderbej sur laquelle avaient lieu des rassemblements militaires. Vous y trouverez l’Hôtel Tirana international où se réunissaient les dignitaires étrangers, le Palais de la Culture et le Musée national d’Histoire. Poursuivez vos pérégrinations en descendant le Boulevard des Martyrs de la Nation pour découvrir la Galerie nationale d’Art et la Pyramide.

Tarifs : Galerie nationale d’Art : 200 LEK (≈ 1, 60 €)

  • Faire des emplettes sur des gabis

Il s’agit de marchés où vous pourrez faire le plein de saveurs, de senteurs et de produits divers.

  • Admirer les trois principaux édifices religieux de la ville

Tirana comprend une mosquée, une église orthodoxe et une cathédrale catholique. Elles représentent les trois religions dominantes du pays.

  • Sortir au Blok

Durant l’ère communiste, ce quartier était réservé à l’élite politique. Aujourd’hui, c’est LE quartier branché de la capitale. Bars, clubs et boutiques sont légion dans cette partie de la ville où le street art est roi.

  • Emprunter le téléphérique Dajti Express

Pour prendre de la hauteur et échapper à l’effervescence de la ville, partez à la découverte du Parc National de Dajti. Profitez surtout d’une vue imprenable sur la capitale.

Animée et chaleureuse, Tirana est une destination qui mérite qu’on y pose ses valises pour un week-end prolongé !

Bon à savoir

Les conditions d’entrée au sein de chaque pays de l’Union Européennes évoluent en fonction de la situation intérieure. Prenez donc le temps de consulter le site du Ministère des Affaires étrangères ou l’application et le site Internet Re-open EU pour connaître les restrictions concernant votre destination.

À lire aussi
Koutaïssi, le charme de l’authentique à petit prix
Novembre 2019
dans « Franchement original »
Bakou, la belle méconnue
Septembre 2018
dans « Franchement originalInspiré »