Gagner de l’argent pendant son voyage

On le sait tous, voyager coûte cher, et c’est bien pour ça que l’on part généralement avec quelques économies. Généralement, pour un tour du monde, les globe-trotteurs s’accordent sur (plus ou moins) 15 000 € par personne. Cette jolie somme rondelette peut sembler difficile à obtenir, et non sans raison… En moyenne, si vous disposez de la moitié, si vous souhaitez commencer votre périple par l’Asie et comptez travailler durant votre séjour, vous pouvez partir. Voici plusieurs façons de financer votre voyage.

Télétravail

Grâce à Internet et à nos outils de communication, il est aujourd’hui très facile de travailler à distance. Vous trouverez facilement des jobs en freelance de traduction, rédaction, graphisme, programmation, développement, etc. En général, on pensera à tous les métiers du web. Faire du télétravail est la solution parfaite pour ceux qui veulent gagner de l’argent en voyageant. Vous pourrez ainsi travailler d’où vous le souhaitez.

Vendre des produits artisanaux

Une envie de faire connaître au plus grand nombre ces magnifiques sets de table en bambou, ces vases en terre cuite ou encore ces pulls en laine de lama ? Tous produits et fabriqués localement. Vous pouvez ainsi aider les artisans de votre destination en leur achetant leurs créations. Vous pouvez ensuite les revendre sur votre site Internet (en précisant l’origine).

Devenir figurant

Vous avez toujours voulu jouer dans un film ou une série ? C’est votre jour de chance ! Si vous êtes de passage à Bollywood, à Mumbai, rendez-vous dans le quartier de Colaba ou installez-vous dans une auberge de jeunesse. Là-bas, vous allez vite être repéré pour faire de la figuration dans une production Bollywoodienne. Cela ne vous fera pas gagner des mille et des cents, mais vous aurez le prestige d’apparaître sur un grand écran !

Faire du Housesitting

Quésaco ? Le Housesitting, tire son nom de house, maison et de sitting, garder (on se rappellera le babysitting). Vous l’aurez donc compris, vous gardez une maison pendant que ses occupants sont absents. Les périodes de garde varient d’une semaine à un mois, voire dans certains cas, un an. Tout dépend des besoins des propriétaires. Vous n’êtes pas payés, mais êtes logés et blanchis. A vous le loyer gratuit !

Cueillir des fruits

Le job qui est en vogue actuellement chez les tourdumondistes est le fruit picking, la cueillette de fruits. Pour s’y atteler, direction l’Australie et la Nouvelle-Zélande où la pratique est très répandue. Ce travail met les muscles du cueilleur à rude épreuve : il faut se baisser sur de longues distances, ou grimper sur une échelle, les bras tendus toute la journée, sous des températures avoisinant les *vraiment trop chaud*. Côté positif, ce travail est très bien payé : entre 3 000 et 4 000 dollars par mois, suivant le nombre de kilos de fruits cueillis.

Donner des cours

Enseignez le français, l’anglais ou le sport, donnez des cours de photo, de musique, des formations pour créer un blog de voyage… Bref, si vous avez des talents (et que vous êtes pédagogue), c’est le moment de les partager. Parlez-en autour de vous, auprès des autres voyageurs rencontrés. Beaucoup de personnes peuvent être intéressées. Vous pouvez, si vous connaissez très bien la ville, proposer vos services comme guide touristique.

Avoir un Permis Vacances Travail (PVT)

Le Programme vacances travail est un des moyens les plus faciles pour gagner de l’argent à l’étranger. Grâce à ce visa, vous pouvez exercer des petits boulots (dans la restauration, l’hôtellerie et plein d’autres domaines d’activités) sur une période comprise entre 6 mois et 1 an.

À lire aussi
Conseils pour partir autour du monde
Octobre 2016
dans « Avant de partir »
Les erreurs à éviter en voyage
Novembre 2017
dans « A mon arrivée »