L’écotourisme, organiser un voyage respectueux de l’environnement (et pas cher)

Prenez de bonnes résolutions et changez votre façon de voyager. Dites adieu au tourisme de masse et bonjour à l'écotourisme ! Une nouvelle façon de voyager plus écologique.

Avec 2021 arrivent les bonnes résolutions. Et si vous voyagiez plus vert ? L’écotourisme est un concept de voyage qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Il consiste à voyager en respectant l’environnement, dans une démarche durable et écologique. Le tourisme de masse, la course aux monuments, ce n’est pas pour vous. Vous préférez les longues balades en pleine nature et les discussions avec les locaux. Suivez nos conseils afin de voyager vert en réalisant des économies.

Choisir une destination verte

Vous pouvez bien sûr vous rendre dans les pays nordiques, destination verte par excellence. Mais sachez que vous trouverez également votre bonheur dans des destinations bon marché. Les pays de l’Est ou la Corse sont ainsi des lieux de choix pour qui veut profiter de grands espaces verts à petit prix. Vous pourrez faire des randonnées dans les parcs nationaux et vous initiez à la gastronomie locale.

Rejoindre sa destination

Qui dit écotourisme dit voyage écologique. Les premiers modes de transport qui viennent à l’esprit sont donc le train, la voiture ou le bus. Mais vous pouvez également prendre l’avion afin de rejoindre votre destination et visiter les alentours avec un mode de transport plus écologique. Voyager responsable ne signifie pas s’imposer des contraintes excessives. Il s’agit de se faire plaisir tout en respectant l’environnement ou tout du moins en militant son impact sur celui-ci.

Préparer une valise responsable

Au moment de préparer votre valise, privilégiez les articles et accessoires écologiques. Cotons démaquillants lavables, gourde, shampoing solide, tous ces articles vous permettront non seulement de voyager léger mais également de préserver l’environnement. De plus en plus d’articles éthiques sont proposés à la vente en bambou ou en matériaux recyclables dans une large gamme de prix. Vous aurez donc l’embarras du choix.

Circuler de manière écologique

Une fois sur place, vous aurez sûrement accès à divers moyens de déplacement. Vous êtes en vacances, pourquoi vous pressez ? Préférez les transports en commun ou la circulation à vélo, peu coûteux. Copenhague, Amsterdam, Utrecht, Anvers ou encore Strasbourg, ces villes se sont transformées afin d’accueillir les cyclistes dans conditions de sécurité optimales, dans le centre-ville et/ou dans les environs.

Des visites à l’écart des sentiers battus, propices à la pratique du slow tourisme

Pratiquer l’écotourisme, c’est faire une croix sur le tourisme de masse. Vous souvenez-vous de la dernière fois où vous avez pris votre temps ? Si l’on escompte durant le confinement bien sûr. Ne faites plus la course aux monuments ! Ne vous acharnez plus à visiter 5 pays en 2 semaines ! Le slow tourisme consiste à déambuler à son rythme en admirant la beauté du paysage qui nous entoure. Sortez des sentiers battus et combinez visites de sites touristiques et activités vertes.

Faire des économies avec l’écotourisme

Écotourisme ne rime pas forcément avec grosses dépenses. Si à ses débuts, l’écotourisme était synonyme de luxe, il s’est aujourd’hui démocratisé et les prix proposés ont baissé. Vous pouvez en effet vous faire plaisir à petit prix en profitant de logements écoresponsables, en vous initiant à la gastronomie locale ou en découvrant des activités vertes gratuites. Au programme, randonnées à pied ou à vélo, visites guidées organisées un local en ville, éco-safaris, plongée éco-responsable. Le choix sera le vôtre.

Vous êtes enfin prêt pour un voyage des plus verts !

À lire aussi
Les plus beaux sites naturels du monde
Août 2015
dans « Les incontournables »