Blog Bourse des Vols > TOP > Les destinations où il y a le moins de touristes

Les destinations où il y a le moins de touristes

Pour les vacances de la Toussaint, beaucoup sont ceux qui rêvent de tranquillité, loin des masses de touristes et du brouhaha qui va avec. Bonne nouvelle : partir loin de la foule, c’est possible, même en haute saison ! Suivez notre top des destinations peu fréquentées des voyageurs… mais dépêchez-vous, elles pourraient le devenir !

En Europe :
La Macédoine
Elle est peu connue mais gagnerait beaucoup à l’être. La Macédoine est enclavée entre 5 pays (Grèce, Bulgarie, Serbie, Kosovo et Albanie). Au croisement d’influences orientales et occidentales, elle a su développer une identité propre et dispose d’un patrimoine naturel et architectural exceptionnel. Ici, les montagnes sont reines – 34 sommets dépassent les 2 000 mètres d’altitude – les lacs sont légion (une cinquantaine dans tout le pays) et l’on trouve même un canyon, celui de Matka ! La perle du pays demeure Ohrid, une petite ville du sud-ouest sur les rives du lac homonyme et son église saint-Jean de Kanéo. Un pays à visiter avant qu’il ne soit pris d’assaut par les touristes !

macedoine-eglise-saint-jean-kaneo-image-article

La Moldavie
La Moldavie est un petit pays d’Europe de l’est, niché entre l’Ukraine et la Roumanie. Discret aux yeux du monde, il n’a reçu que 93 000 visiteurs en 2013. Un afflux modeste et peu justifié, car la destination s’avère être un paradis pour les sportifs, qui y trouveront des terrains de jeux idéaux dans les monts Ceahlău et Rarău ou dans les gorges de Bicaz. Le pays séduira également les œnologues en herbe ! La Moldavie possède en effet des caves à vin immenses, comme celles de Cricova (60 kilomètres de galeries souterraines) où l’on conserve précieusement des crus inestimables. On peut également y admirer des monastères aux couleurs splendides dans la région de Bucovine.

moldavie-image-article

En Afrique :
Le Togo
Le Togo fait partie de ces destinations préservées dont les voyageurs reviennent toujours conquis. De la capitale Lomé à la région du Koutammakou au nord du pays, des paysages variés défilent, alternant plages de sable fin, collines, plateaux et savanes. Dans les parcs nationaux de Fazao-Malfakassa et Kéran, on avance au milieu d’une flore abondante et d’une faune composée d’antilopes, d’éléphants, de cigognes, de girafes ou d’hippopotames. Mais pour découvrir réellement le pays et ses traditions, rien de mieux que de quitter les grands axes pour découvrir des villages toujours hospitaliers, et, avec un peu de chance, assister à des fêtes locales. Chaleureux et généreux, le Togo fait l’unanimité !

togo-image-article

Le Malawi
Autre destination africaine où vous serez tranquille, le Malawi. Ce petit pays du sud de l’Afrique est souvent délaissé des touristes, qui lui préfèrent ses voisins, la Tanzanie et le Mozambique. Pourtant, le Malawi peut se targuer d’une nature renversante, à faire pâlir les randonneurs. Au nord, le plateau de Nyika et ses vastes étendues vertes, au nord-est, le lac Malawi et sa richesse sous-marine, au sud, le mont Mulanje et ses sommets qui transpercent les nuages. Mais l’attraction montante du pays est le parc national de Liwonde. Outre ses 545 éléphants, 1 900 hippopotames et 1 800 crocodiles, il accueille depuis 2013 des lions et devrait héberger des léopards dans les années à venir !

malawi-image-article

En Asie :
La Mongolie
Parce qu’elle a été coupée du monde pendant une bonne partie du XXème siècle, la Mongolie est encore peu visitée des étrangers. Et pourtant, ce ne sont pas les attractions qui manquent ici. On ne vient pas pour les villes, quoi qu’Oulan Bator, la capitale, fasse preuve d’une effervescence fascinante. C’est surtout l’aspect sauvage du pays qui séduira les voyageurs en quête de nature. Montagnes escarpées, plaines arides, désert de Gobi, lacs (notamment celui de Khövsgöl Nuur), monastères reclus… Tout prête ici au calme et à la réflexion. Solitude assurée : les densités sont si faibles qu’il est possible de ne croiser personne pendant plusieurs jours de suite. Le pays de Gengis Khan peut également se visiter en train, via le Transmongolien.

mongolie-image-article

Le Tadjikistan
Il reste encore assez mystérieux pour les voyageurs, mais a pourtant énormément de choses à dévoiler. Parce qu’il possède encore peu d’infrastructures, le Tadjikistan est un pays qui séduira les voyageurs les plus aguerris et aventuriers. Leur route les mènera jusqu’aux sommets du Pamir (une montagne qui culmine à plus de 7 000 mètres d’altitude !), dans la vallée de Wakhan ou sur les rives du lac du Karakol. Passage obligatoire, les nuits en yourte, au beau milieu de paysages infinis et en compagnie d’une population réputée pour être l’une des plus accueillantes au monde. En revanche, il est déconseillé de séjourner le long de la frontière sud du pays, encore très instable.

tadjikistan-px-image-article

En Amérique :
Le Paraguay
Peu de touristes au Paraguay, ces derniers privilégiant souvent le Brésil ou l’Argentine lors de leurs voyages. Enclavé au cœur de l’Amérique du Sud, ce pays est plus difficile d’accès que ses confrères… Mais tout aussi riche en découvertes ! Idéal pour faire un voyage hors des sentiers battus. A voir absolument : les villes d’Asunción et Encarnacion (un carnaval s’y tient tous les ans en janvier), la Laguna Blanca, les anciennes missions jésuites (à Trinidad, Jesus del Tavarangue), le barrage d’Itaipu… En revanche, mieux vaut réserver ses billets bien à l’avance, car les prix sont assez élevés.

paraguay-image-article

Le Nicaragua
Le Nicaragua combine tous les avantages possibles : pays sécurisé, bon ensoleillement, population ouverte et hospitalière, et surtout richesse du patrimoine, naturel comme historique. Les visiteurs se pressent au Costa Rica voisin et connaissent encore peu cette pépite d’Amérique centrale. Les possibilités d’excursions sont nombreuses. Les cités coloniales, comme Granada, rayonnent par leurs couleurs. L’eau est omniprésente dans le pays, où l’on peut aussi bien buller sur les plages du Pacifique et de l’Atlantique ou voguer sur le lac Nicaragua et la lagune d’Apoyo. Quant à la faune, observable du volcan Mombachi aux montagnes de Bosawás, elle est d’une diversité incroyable !

nicaragua-image-article

En Océanie :
Les Iles Marshall
S’il est bien un endroit où vous ne risquez pas de croiser trop de touristes, c’est aux îles Marshall. Cet archipel méconnu du Pacifique a beau être un véritable paradis sur terre, il n’accueille que très peu de visiteurs du fait de son éloignement (près de 3 000 km de distance avec Hawaï). En revanche, après de longues heures de vol, pas le temps de s’ennuyer, que ce soit à Delap-Uliga-Darrit, la capitale, ou sur les quelque 1 000 îles qui composent les atolls. On succombe évidemment aux eaux turquoise des plages, mais aussi aux poissons multicolores, aux fruits savoureux qui abondent et aux spots de plongée parmi les meilleurs au monde.

iles-marshall-image-article

La Papouasie Nouvelle-Guinée :
La Papouasie Nouvelle-Guinée demeure une région du monde assez peu connue des touristes. Ce pays, situé sur la moitié est de l’île de Nouvelle-Guinée (l’autre moitié appartient à l’Indonésie) a su plus que tout autre perpétuer des traditions ancestrales et résister à l’occidentalisation. Sillonnez la vallée du Baliem pour découvrir des villages authentiques, où l’on fabrique encore des masques et où l’on pare son corps de peintures tribales. Osez un trek dans les Highlands et attaquez-vous au mont Wilhelm, des sensations fortes vous attendent ! Il est recommandé de se faire accompagner par un guide pour découvrir au mieux le pays, assez difficile d’accès.

papouasie-nouvelle-guinee-image-article

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.