Blog Bourse des Vols > Focus > Rome ne s’est pas faite en un jour

Rome ne s’est pas faite en un jour

« Tous les chemins mènent à Rome », dit le proverbe. Berceau majeur de notre civilisation, Rome est une ville magnifique où vestiges du passé et chefs-d’œuvre se voient à chaque coin de rue. Toutes les époques ont laissé ici leur empreinte, et ce depuis l’antiquité.
Que diriez-vous d’un voyage dans le temps ?

Rattachée aux origines de Rome, la zone archéologique du Palatin aurait vu grandir les fondateurs Rémus et Romulus, les jumeaux légendaires élevés par une louve. La sculpture de la Louve capitoline mettant en scène ces personnages est exposée place du Capitole au Palais des Conservateurs.

Rome-03-Colisee

Monument incontournable de la cité, le Colisée est un véritable symbole.
Prouesse architecturale, cet amphithéâtre était le plus grand de tout l’Empire romain. Ici, spectacles en tous genres avaient lieu, des plus divertissants aux plus cruels. Combats de gladiateurs, d’animaux, jeux de chasse, courses et autres performances sportives se déroulaient dans l’enceinte de cette formidable structure. Le Colisée pouvait alors accueillir plusieurs dizaines de milliers de spectateurs !

 

Autre grand site, le Circus Maximus est le plus ancien hippodrome de Rome. Ici se déroulaient les spectaculaires et passionnantes courses de chars immortalisées par le roman Ben-Hur et ses diverses adaptations, comme le célèbre film de William Wyler avec Charlton Heston.

Rome-02-le-forum
A partir du Circus Maximus, emprunter la Via Appia peut constituer une balade très agréable. Sur son chemin bordé de verdure, vous admirerez de nombreuses ruines, monuments, tombes, et plusieurs sites de catacombes.
Le chemin passe par les Thermes de Caracalla, antique complexe de bains, d’études et de détente.

Grands sites de ruines, les forums de la ville sont d’autres étapes obligatoires pour tout amateur d’histoire.
Cette partie de Rome est un véritable musée à ciel ouvert où se côtoient, entre autres, les grandeurs de César, d’Auguste et de Trajan.
Temple sublimement conservé, le Panthéon était à l’origine dédié à toutes les divinités du monde romain.
Devenu depuis le sanctuaire des rois italiens et des grands personnages historiques, il se visite gratuitement. Il serait dommage de passer à côté de ses superbes ornements intérieurs, ou de son impressionnante coupole d’où descend la lumière !
Non loin s’élève la fameuse fontaine de Trevi, avec sa statue de Neptune. La coutume veut que l’on y lance une pièce accompagnée d’un vœu !
Après la conquête de l’Égypte par Rome, cette culture est devenue pour les habitants une fascination.
De cette époque, des obélisques ont été ramenés d’Égypte et sont aujourd’hui visibles en ville, comme celui trônant face au Panthéon. Ce mouvement a aussi donné naissance à des curiosités comme la pyramide Cestius, imposant monument que Caïus Cestius se fit ériger pour dernière demeure.

En terme de demeure, justement, Rome n’est pas en reste. La vie des notables peut s’imaginer à la visite de la Domus Aurea, qui fut le palais impérial de Néron.
Autre bâtisse marquante, la Villa dei Quintili passa au rang de résidence impériale sous Commode.
Sous le palais Valentini, des domus romaines (maisons familiales) peuvent aussi se visiter. Grâce à des jeux de lumières, elles recréent les ornements disparus et permettent d’imaginer les habitations au temps de leur splendeur.

Pour visiter les nombreux monuments de Rome, le Roma Pass est une formule avantageuse. Valable pendant deux ou trois jours (durée au choix), il propose la gratuité pour les premiers sites visités, pour les transports en commun, des réductions pour les autres monuments et musées et la possibilité de couper les files. Celles-ci pouvant être très longues comme devant le Colisée, il vaut mieux être muni d’un Roma Pass ou, à défaut, d’un billet acheté au préalable !
Certains billets proposent également des tarifs cumulatifs comprenant plusieurs sites à la fois.

Si avec toutes ces visites le syndrome de Stendhal vous guette, rendez-vous à la roseraie communale avec ses mille cent variétés de roses, ou pour une pause café dans le quartier de Trastevere.

A lire aussi : Le Vatican, un trésor au coeur de Rome
1,2,3 Milan

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.