Tout savoir sur les tests Covid-19

Faisons le point sur la situation autour des tests, qui régentent désormais la vie de tous les voyageurs. Gratuit ou payant, PCR ou antigénique, on vous dit tout !

Vous êtes désormais habitué aux nouvelles règles sanitaires : se laver régulièrement les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique, porter un masque, respecter les distanciations sociales. Et se faire tester. Faisons justement le point sur la situation des tests.

Qu’est-ce qu’un test contre le Covid-19 ?

Le test permet de détecter la présence du virus dans votre organisme. En cas de réponse positive, vous devrez immédiatement vous isoler afin d’éviter la propagation du virus. Il existe deux types de tests pour détecter le Covid-19, le test PCR (plus fiable) et le test antigénique (plus rapide). Le test sérologique (qui peut être payant) permet quant à lui de savoir si vous avez déjà eu le Covid en recherchant des anticorps. Vous pouvez vous faire tester dans les centres de dépistage, en laboratoire ou en pharmacie, avec ou sans ordonnance selon le lieu.

Quel coût ?

En France, le dépistage est gratuit. Les choses sont différentes à l’étranger, où vous devrez payer pour vous faire dépister. Les tarifs varient en fonction des pays, des villes et des lieux, entre 31 et 365 € selon L’echo touristique. Renseignez-vous avant de vous rendre sur place.

Quelle est la règlementation concernant les voyages au 31 janvier 2021 ?

Depuis le dimanche 31 janvier 2021, les voyages hors de l’Union Européenne sont interdits sauf motif impérieux. Vous retrouverez toutes les informations sur les mesures sanitaires et conditions d’entrée des pays de l’Union Européenne sur le site Re-open EU ou sur le site du Ministère des Affaires Étrangères. Pour information, plusieurs pays européens ont fermé leurs frontières ou fortement limité l’arrivée des voyageurs.

Quelles sont les contraintes pour voyager ?

La grande majorité des pays imposent désormais la présentation d’un test négatif, en général de moins de 72h, pour pénétrer sur le territoire. Certains pays imposent une quarantaine. Vous devrez donc vous renseigner sur votre destination avant votre départ. Vous devrez également remplir une attestation de déplacement et de voyage, uniquement si vous comptez voyager hors de l’Union Européenne, a laquelle vous joindrez un justificatif qui mentionne le motif impérieux du déplacement.

Peut-on se faire rembourser d’un test réalisé à l’étranger ?

Tout dépend de votre lieu de destination.

  • Si vous voyagez au sein de l’Union Européenne, vous devrez présenter votre carte européenne d’assurance maladie (à demander au moins 15 jours avant votre départ) lors de la prise en charge des soins. L’assurance maladie prendra alors en charge les tests à caractère administratif (entrée dans le pays de séjour) ou médical (patient symptomatique). Vous serez remboursé à 100 %, sur la base d’un forfait de 60 € qui inclus les frais de prélèvement et d’analyse.
  • Si vous voyagez hors de l’Union Européenne, vous pourrez être remboursé à hauteur de 27 % des frais engagés, dans le seul cas des tests à caractère médical urgent et inopiné

Comment se déroule le voyage retour ?

Pour retourner en France, vous devrez absolument présenter un test PCR négatif de moins de 72h. Vous devrez fournir une attestation de test négatif afin de pouvoir embarquer à bord de votre avion. Il vous faudra donc trouver un endroit où vous faire dépister une fois sur place. Certains professionnels du voyage ont conclu des accords avec des laboratoires pour faciliter le dépistage de leurs clients.

Que faire une fois de retour en France ?

Le gouvernement recommande fortement de s’isoler pendant 7 jours puis d’effectuer un nouveau test PCR à l’issue de cette période. Il conseille également de télécharger l’application TousAntiCovid afin de connaitre toutes les dernières informations.

Vous êtes désormais paré pour affronter la jungle des tests !

À lire aussi
Conseils pour voyager à l’heure du Covid
Décembre 2020
dans « Avant de partir »